AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elena - The story of a superwoman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Me mysel and I• Localisation : Savannah
• Emploi/loisirs : Propriétaire d'un ranch

• Avatar : Gal Gadot
• Messages : 72
• Date d'inscription : 20/09/2017

More
Ma petite vie
• Age: 33 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit univers:
MessageSujet: Elena - The story of a superwoman   Mer 20 Sep - 22:06



ELENA HERREDIA-MILLER

 

ELENA HERREDIA-MILLER
LENA, ELY OU LENY
33 ANS
Savannah
Propriétaire d'un ranch
About the city
Plus sur toi derrière l'écran

TON PTIT NOM : Alix •AGE : 24 ans • ♀ OU ♂ : ♀ • D’OÙ VIENS TU ? : de la drôme • TON PERSONNAGE EST: un inventé • COMMENT AS-TU TROUVÉ LE SHELTER : en me promenant sur Facebook • UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE : Le concept de ce forum est vraiment super original !    

TON CONTEXTE DE JEU
Contexte N°2 dans le Recueil
Le bonheur. Cette chose que chaque être humain recherche, poursuit. Une oasis dans le désert. Parfois le but de toute une vie. La quête du bonheur peut pousser un homme à s'élever, à se dépasser, donner un but ultime à sa vie, ou au contraire, le plonger dans un profond désespoir, lui donnant l'impression qu'il ne sera jamais vraiment heureux. On nous gave de bonheur depuis notre plus tendre enfance à grands coups de contes de fées dans lesquels princes et princesses ont le privilège de vivre heureux jusqu'à la fin des temps. Mais est-ce qu'il existe vraiment ce bonheur ? Qu'est-ce qu'être heureux en réalité ? Avoir une nouvelle voiture ? Trouver l'amour ? Une augmentation au travail ? Pouvoir assister aux premiers pas de son bébé ? Être demandé en mariage par l'être aimé ? Est-ce uniquement une de ces choses où tous ces évènements réunis peuvent mener au bonheur ? En voilà des questions qui vous ont sans doute déjà traversé l'esprit n'est-ce pas ? Eh bien elles ne taraudent jamais les habitants de Savannah petite ville de Georgie. En effet, il semblerait qu'ici, un fleuve de bonheur ait décidé de quitter son lit, afin d'inonder la vie de chaque habitant. à Savannah, chaque vies déborde d'un bonheur sans fin : amour, famille, travail, succès...tout le monde y trouve son compte. Quel est donc le secret de cette ville ? Impossible à dire. Une légende urbaine parle d'une source cachée au fin fond d'une forêt accolée à la ville, source qui alimente l'imposante fontaine qui trône au centre du parc Forsyth, dans laquelle il suffit de plonger un souhait noté sur un morceau de papier pour le voir se réaliser, mais... cela relève du conte de fées et nous ne sommes pas dans un conte, mais bien dans la réalité ! D'autres pensent simplement que cette ville est juste la plus chanceuse. Les plus sceptiques eux, diront que le bonheur n'existe pas et que, quel que soit le secret de cette ville, ce n'est que pur hasard. Et vous ? Que pensez-vous ? On dit que le bonheur est un voyage et non une destination, car il fuit celui qui le cherche. Cette ville sera peut-être une étape dans votre quête du bonheur ou votre destination finale, cela ne tient qu'à vous, mais une chose est sûre, vous le trouverez très certainement ici. « Le bonheur, c’est d’aimer à l’infini. »



TA PERSONNALITé
Intelligente + Souriante + Attentionnée + Accueillante : ses origines hispaniques et son univers principalement constitué de femmes, a fait grandir en elle un vrai plaisir d'accueillir et de recevoir. Elle est, pour ainsi dire, la parfaite hôtesse  + Affectueuse : elle fait des câlins et en réclame à tour de bras + N'aime pas les conflits : elle les fuit comme la peste, préférant parfois s'écraser plutôt que de monter au créneau
TES CARACTéRISTIQUES
Elle a un rire d'enfant + Elle a trois tatouages : une ancre de bateau sur la cheville droite, référence à la passion d'Evan pour la navigation, et un petit coeur au creux des reins, pour Connord. Le dernier est le mot "superwomen", écrit sur son poignet, en hommages aux femmes de sa famille + Elle a une cicatrice sur le ventre, suite à une opération de l'appendicite et une tâche de naissance sur le côté droit en forme d'étoile.


Plutôt amatrice de la simplicité, Elena n'a pas vraiment des goûts extravagants.
Ce qu'elle aime :
Connord et Evan - Les chevaux - les grandes étendues (elle est texane après tout) - les promenades à cheval au levé et au couché du soleil et l'atmosphère paisible qui se dégage de ces moments - parler espagnol, la langue de sa grand-mère maternelle - les séries télé - les films un peu cucul et elle l'assume entièrement - le chocolat - la crème glacée à la menthe - les barbecues arrosés de bière (oui oui, vous avez bien lu) - passer ses journées dehors - faire la fête et recevoir - la franchise - le café crème - le rouge - porter des jeans ou des shorts (c'est quand même plus pratique pour l'équitation - le sport en général - rire sans retenue

Ce qu'elle n'aime pas :
Rester enfermer chez elle - porter des talons (elle à en général l'air d'être un faon qui vient de naître...ridicule) - l'hypocrisie - les alcools forts - les prises de tête - les films d'horreur - passer des heures devant la télé (elle à l'impression de perdre son temps) - l'oisiveté - le café noir - être déçue quand elle accorde sa confiance - la méchanceté gratuite - que les choses changent.


Creusons un peu

CHAPITRE I : PAPA OU MAMAN
Elena vit le jour dans la charmante ville de San Diego, au Texas. Ses parents (Miranda Herredia et Marshall Jefferson), ne s'étaient jamais mariés (Marshall, son père, a toujours clamé qu'il n'avait pas besoin de signer un contrat pour prouver son amour à sa compagne), mais étaient follement heureux et amoureux. Aussi proche de sa mère que de son père, Leny était choyée et aimée. Marshall était plus que présent pour sa petite fille qu'il aime de tout son coeur. Mais malgré sa bonne volonté, les affaires nécessitaient très souvent sa présence à Austin, à quelques kilomètres de la maison. Durant ses absences, il appelle, envoi des lettres et des cartes à Bella, afin de s'assurer qu'il est toujours présent dans la tête et dans le coeur de sa fille.

Le temps passe et Leny noue un lien très fort avec sa maman et les femmes de sa famille, avec qui elle passe le plus clair de son temps en l'absence de son papa. Elle reçoit beaucoup d'amour, de tendresse et d'attention et apprend à être la parfaite petite femme hispanique qu'elle n'est pas vraiment. Elle apprend également à parler espagnol, la langue de sa grand-mère d'origine mexicaine et ne communique avec les femmes de sa famille qu'en espagnol, au plus grand regret de son père qui a horreur d'entendre sa fille parler cette langue qu'il ne comprend pas, se sentant exclu. Plus le lien entre Leny et sa mère se resserrait et plus celui entre elle et son père s'étiolait.

Le jour de ses 12 ans, elle apprit que sa mère, Miranda venait d'obtenir une mutation dans une petite ville du fin fond de la Georgie : Savannah. L’idée de quitter San Diego, et la qualité de vie qu’elle y menait, ne réjouit alors pas vraiment la petite fille. Et puis devoir quitter Wildfire, le poulain offert par son papa lui déchirait le cœur. Le changement, ce n'était vraiment pas son truc et la perspective de devoir quitter la vie qu'elle connaissait ne l'emballait pas du tout. Heureusement, ce dernier se débrouilla pour trouver un ranch non loin de Savannah dans lequel il pouvait placer l’animal. Il n’en fallut pas plus pour convaincre la petite fille. Une semaine plus tard, la petite famille s’envolait pour Savannah, enfin, la petite famille…une partie seulement. Marshall était là pour l’installation des deux femmes de sa vie, mais il ne pût pas s’attarder bien longtemps, accaparé par son boulot. Les allers retour Austin/San Diego, étaient faisables. Austin/Savannah. C’était un peu plus compliqué. Ce fut donc seule, avec sa mère que Bella fit son entrée dans sa nouvelle école, perdue et un peu effrayée.

CHAPITRE II : UNE NOUVELLE VIE COMMENCE
Fraichement arrivée à Savannah, Elena devient la nouvelle attraction de son établissement scolaire, s’attirant très vite les foudres des « célébrités ». Mais si vous savez, les célébrités, les « mean girl », ces petites filles pourries gâtées, aimées de tous grâce à leurs beautés et leurs moyens, qui n'aimaient pas en général, que l'attention se tournent vers d'autres filles qu'elles. Et bien la reine d'entre elles n’appréciant pas vraiment que cette fille sortie d’on ne sait où, vienne lui voler cette attention dont elle ont tant besoin, la pris bien vite en grippe. Très vite, les vilaines petites blagues et les remarques blessantes firent leur apparition et ça, la timide petite Elena n’y était pas préparée. Pas armée pour affronter ce genre d'attitude, et incapable de se défendre, elle subit en silence les brimades de ses camarades, faisant le dos rond, espérant que ça passe. Et puis un beau jour, deux chevaliers servants, Evan et Connord, firent leur apparition dans sa vie, décidant de fourrer leurs nez dans ses affaires.
- Bethany : « Non mais j’y crois pas…vous n’avez aucun sens du gout dans le Texas ? Je crois que je mourrais de honte si quelqu’un me voyait porter ce qu’elle porte ! »
- Evan : « Ca suffit Bethany, laisse la tranquille maintenant, elle ne t’a rien fait! »
- Bethany : « Ah parce que tu prends sa défense ? »
- Connord : « Ca te pose un problème peut-être ? »
La mean girl en chef ne trouvant rien à répondre, avait juste tourné les talons sans demander son reste. S'attaquer à la petite nouvelle, d'accord, mais aux frères Miller, certainement pas.

Il n’avait suffit que de ça pour que la vie scolaire d'Elena change radicalement. Comprenez bien qu’il s’agissait d’un miracle. Les jumeaux Miller étaient juste les garçons les plus populaires de l’école. Les deux garçons les plus populaires avaient décidés de prendre la petite nouvelle sous leurs ailes, las de la voir encaisser sans rien dire. Leur intervention mis définitivement fin à toutes persécutions instantanément. Ce jour où Evan et Connord vinrent à son secours changea leurs trois vies. A partir de ce jour, ils furent inséparables, les meilleurs amis du monde. Ils étaient plus âgé qu’elle, certes, mais cela n’a jamais posé de problème. Les garçons faisaient les quatre cents coups et Elena était leur première fan, toujours là à assurer leurs arrières. On ne suspectait jamais la gentille petite Leny, ce qui était un sacré atout pour les deux petits garnements.  

CHAPITRE III : QU'EST-CE QUI FAIT D'UN HOMME, UN HOMME ?
Elena grandissait, ses deux hommes toujours à ses côtés. Ils étaient, malheureusement les seuls hommes de sa vie. En effet, malgré les efforts et Marshall, le temps avait eut raison du lien entre le père et sa fille et Elena s'éloignait doucement de lui. Ils ne se comprennent plus et ne se connaissent plus vraiment. Tous ses déplacements avaient sérieusement endommagé ce lien si spécial qui les unissait autrefois. Ils endommagèrent également l’union de Marshall et Miranda, qui finirent par se séparer…ce n’était pas plus mal qu’ils n'aient jamais eut l'occasion de se marier finalement : pas de paperasse et de procédure qui durent des années. Il donne une certaine somme d’argent à Miranda au moment de leur séparation et s’assure que sa fille ne manque jamais de rien. Voilà, plus de papa. Il aurait souhaité que sa fille lui rendre visite au Texas, mais elle refusait systématiquement, préférant passer ses vacances avec Evan et Connord.

Elle supporte la séparation de ses parents en se plongeant dans sa passion pour l’équitation. A 16 ans, elle commence à travailler dans le ranch dans lequel se trouvait son cheval. Là-bas, elle soigne, entretient, nettoie, débourre les chevaux rebelles…bref ! Elle menait la vie dont elle rêvait. Elle n’avait pas besoin d’étudier quoi que ce soit pour ça : tout ça, elle l’avait dans le sang. Ses hommes étaient toujours là, à ses côtés, veillant sur la petite chose fragile qu'elle était alors, la considérant comme leur petite soeur, le troisième enfant de la famille Miller. Tout allait pour le mieux. Mais au fil des années, une chose avait changé dans la tête et dans le coeur de Leny : elle n’était plus très sûre de la nature des sentiments qu'elle éprouvait pour l'un de ses "grand-frères". Ils n'étaient plus des enfants à présent et le regard qu'elle portait à Evan n'était plus le même que celui qu'elle avait à 12 ans. Il lui plaisait de plus en plus. Mais une telle chose n'était ni possible, ni envisageable. Ils étaient amis tous les trois, rien d'autre. Et puis il ne montrait aucun signe d'intérêt pour sa personne autre que celui qu'il avait toujours eut. Il était toujours le même. Alors elle enfouie ces sentiments inexplicables et inavouables, au plus profond d’elle-même, préférant ne pas risquer d’endommager leur amitié.

CHAPITRE IV : REDISTRIBUTION DES CARTES  
Le temps passait et Elena parvenait très bien à dissimuler ses sentiments pour Evan, parvenant presque à se convaincre qu'elle ne ressentait plus rien du tout, à la perfection et bien vite, le vilain petit canard céda sa place à un très joli cygne, épanoui et rayonnant, information à côté de laquelle, Connor ne pouvait pas passer. Elena était devenue une magnifique jeune fille et sa présence en permanence autour de lui, ne le laissait pas indifférent. Alors, bien moins réservé que son frère pouvait l'être, il n'eut pas peur de tenter sa chance, ignorant totalement qu'une relation avortée entre eux, risquait de séparer les trois mousquetaires. Il n'en avait que faire : ils étaient amis depuis si longtemps que cela ne pouvait pas foirer.

Un rendez-vous, deux, trois, et l’amitié laissa petit à petit place à l’amour. Les deux jeunes gens se fréquentèrent pendant quelques années et le jour de ses 21 ans, Elena reçu une bague en guise de cadeau : le genoux au sol, Connor venait de lui faire part de son désir de faire sa vie avec elle, désir qu'elle partageait évidemment. Elle accepta donc de bon cœur, poussant encore un peu plus loin ses illusions d’histoire avec Evan et, quand, à ses 23 ans, elle prononça « je le veux » à la mairie, elle y renonça de façon définitive.

Son mariage la rend heureuse, vraiment heureuse. Le quotidien avec Connor est celui dont toutes les femmes pouvaient rêver. Il était doux, rassurant, il la surprenait, prenait soin d’elle…tout allait pour le mieux. Ils n'y avait rien de surprenant à cela : ils étaient amis depuis si longtemps qu'ils se connaissaient par coeur et savait très bien comment vivre ensembles. Ils faisaient des projets d’avenir, parlant d'acheter une maison, et parlant même d'agrandir leur petite famille. Et puis un jour, après 2 années de mariage, leurs beaux projets furent mis en standby, quand Connor pris la décision de s’engager dans l’armée, réalisant alors un vieux rêve d’enfance.

De son côté, Elena hérita du ranch dans lequel elle travaille depuis bien longtemps, quand son patron partit à la retraite et le lui céda. A 25 ans, elle devint donc officiellement propriétaire du ranch. Son travail lui permettait de s’occuper l’esprit et de ne pas trop s’inquiéter pour Connor qui n’est pas là. Et puis il y avait Evan, son meilleur ami, son pilier, son soutien. Avec le temps, leur relation ne fit que s’approfondir et grandir et l’amitié qui les liait était incroyable. Un lien très particulier les avait toujours unis, lien dont Luke fut longtemps un peu jaloux, surtout quand, par exemple, il était incapable de réconforter sa femme, mais qu’Evan lui, y parvenait par sa simple présence. Elle avait renoncé à ses sentiments pour son ami, mais elle ne pouvait rien contre la connexion particulière qu’ils avaient. Ils se comprenaient d’un simple regard et elle n’avait besoin que d’une petite conversation avec lui ou d’un câlin, pour se sentir bien mieux.

CHAPITRE V : LA FIN D'UNE ÉPOQUE
A présent femme de militaire, Elena devait s'habituer à la solitude, à l'inquiétude et à la vie sans son mari. A chaque permission de Connor, la vie de Elena repartait. Elle reprenait son souffle et reprenait vie. Il était après tout plus que son mari. Il est surtout son meilleur ami. Mais ces permissions étaient rares et Elena se sentait seule. Incroyablement seule. Elle partageait son temps entre ses cheveux et Evan qui tentait de l'aider à garder le moral du mieux qu'il le pouvait.

Et puis un soir, quelques semaines avant la prochaine permission de Connor, Bella et Ethan reçurent une visite qui allait changer leurs vies à tout jamais.
- « Je suis désolée madame Miller… ». Il était inutile d’en dire plus, elle avait compris ce qui s'était passé en voyant ces deux hommes en uniforme à sa porte. Son monde s’était alors effondré. Comment pouvait-elle être veuve à 31 ans ? Elle venait de perdre son mari, son ami, son partenaire, l'un des trois mousquetaires. Durant près de six mois, elle resta terrée chez elle, ne supportant de voir personne, hormis Evan, le seul qui comprenait sa douleur. Malgré sa peine, Evan tentait tant bien que mal de maintenir le ranch à flot...Leny venait de perdre son mari et il savait bien que perdre le ranch en plus serait le coup de grâce. Il avait déjà perdu son frère, son jumeau, sa moitié, il ne pouvait pas en plus, perdre Elena.
Elle devait faire son deuil, renoncer à tous ces projets qu’elle avait avec celui qu’elle aimait, et accepter la triste vérité : plus jamais elle ne le verrait sourire, plus jamais elle ne pourrait se blottir dans ses bras, plus jamais elle n’entendrait sa voix au réveil. C’était fini !

Huit mois plus tard, elle commence lentement à remonter la pente, s'habituant petit à petit à l'abominable réalité. Ce fut grâce à Evan qu'elle réussit à affronter la cérémonie donnée en l'honneur de Connor avec un semblant de dignité...rester debout face à ce cercueil en sachant pertinemment qu'il était vide, avait été une vraie torture pour elle. Ils l'avaient cherché au front pendant des jours, mais son corps était introuvable. Elle ignorait tout de sa disparition : elle ne savait pas comment il était mort, s'il avait souffert et ne savait pas où il reposait à l'heure actuelle, mais elle devait malgré tout, continuer à vivre.


 


LE PETIT CODE QUI VA BIEN
Quel est le code caché dans le règlement : Code Validé par Zoey



Dernière édition par Elena Herredia-Miller le Jeu 5 Oct - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☼ Reine des Caramels Mou


Me mysel and I• Localisation : NY
• Emploi/loisirs : Avocate

• Avatar : Melissa Benoist
• Messages : 129
• Date d'inscription : 31/08/2017

• Pseudo ou Prénom : Caramelle
• Ta date de naissance : 07/12/1991
Féminin
More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit univers:
MessageSujet: Re: Elena - The story of a superwoman   Ven 22 Sep - 12:43



Dossier accepté !

Félicitations, ton dossier à été validé ! Il ne te reste plus qu'une étape obligatoire avant de pouvoir commencer à jouer : Te recenser PAR LA pour que les Staffettes puissent t'ajouter dans le groupe qui te convient !

Les bonus :
☼ Tu peux créer des scénarios si tu te sens seul-e
☼ Tu peux ajouter ton contexte, s'il vient de toi, au recueil des contexte si tu le souhaite.
☼ Tu peux créer ta fiche de liens si tu veux te lier aux autres personnages de ton univers.
☼ Tu peux voter pour le forum sur les Top Sites afin de faire gonfler les univers.
☼ Tu peux nous rejoindre dans les Playground pour te changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elena - The story of a superwoman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Agréable compagnie [ Elena ]
» Yuki de Anzu Story !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
☼ Le registre
 :: Présentation des personnages :: 
• Let's get Real
-
Sauter vers:  
A ne pas manquer
----------
Les personnages éphémères
Le groupe Facebook du forum
☼ La partie LET'S Talk s'agitte !
le compteur
----------
UniversPersonnages
Get real18
Star0
Fan2
Fantasy0
Fantastic0
Divers1