Partagez | 
 

 
Briser la glace ? [Nicholas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Me mysel and I
More
MessageSujet: Briser la glace ? [Nicholas]   Lun 18 Sep - 11:43



Nicholas & Malia

« Titre du RP »
Depuis maintenant quelque temps, Malia travaillait au domicile de son employeur en tant que  nounou de sa fille. Et même si le démarrage avait été assez difficile, il avait en effet fallu le temps que la petite se fasse à Malia et Malia à elle, maintenant tout allait bien de ce côté-là, et la petite fille adorait même sa nounou. Tout allait donc sur des roulettes ou presque. Car en fait, quelque chose ne tournait pas très rond en fait ! Au sujet de son employeur qui était plutôt assez bourru et Malia avait beau tenter de briser un peu la glace entre eux, pour l'instant, cela avait échoué. Etait-ce son boulot qui le fatiguait et qui faisait qu'il ne prenait ensuite pas le temps de mieux connaître son employée ? Etait-ce parce qu'elle faisait mal son travail selon lui ? Aucune idée ! Mais cela intriguait pas mal Malia cependant et elle était décidée à en avoir le coeur net tôt ou tard.

Ce soir-là, elle avait couché la petite à la même heure que d'habitude, elle avait fait ranger auparavant ses jouets à la petite. Et elle-même avait ensuite débarrassé la cuisine des restes de repas éventuels. Elle était en train de lire tranquillement son livre sur le canapé du salon quand elle entendit Nicholas rentrer.

- Bonsoir ! Votre journée a été ?

Elle lui sourit, espérant avoir en retour au moins un petit sourire de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: Briser la glace ? [Nicholas]   Mar 19 Sep - 15:47



Malia & Nick

« Trying to get used to you »
- Fais gaffe à la blonde là-bas...je la sens pas...

Avant de quitter le bar, je prends le temps de donner mes instructions à Dylan, le barman qui allait à présent prendre le relai. Cette nana, je ne la sentais pas du tout. Depuis son arrivée, elle commandait des verres à tour de bras et n'en avait pas encore réglé un seul. Elle se débrouillait parfaitement pour s'en faire offrir à l'oeil, flirtait et draguait comme une professionnelle...bref. Elle n'était pas fiable, c'était évident et non, cela n'avait strictement rien à voir avec ma récente aversion pour les blondes, dragueuses et sans gène. Je l'avais regardé faire toute la soirée, riant aux éclats à des blagues pas drôles, faisant virevolter ses cheveux d'or autour de sa tête, hypnotisant les pauvres types qui tombaient sous son charme, le tout, à la recherche de sa proie de rêve, celle dont elle désirait vraiment gâcher la vie...elle était exactement comme Elle et ça me rendait dingue. Je n'avais pas quitté LA pour me retrouver avec des copies conformes d'Ana. Il était certain que tenir un bar était en effet un risque évident, mais quand même.

Au bout de trois heures et après avoir fait le tour des hommes présents, je la vit sans grande surprise, reporter son attention derrière le bar. Elle ne trouvait rien à son gout dans la salle, mais j'avais bien remarqué les regards qu'elle lançait dans cette direction depuis son arrivée. Elle avait essayé de m'aborder au départ, ce à quoi je ne fut bien sur pas le moins du monde réceptif, préférant laisser le soin à Dylan de s'en occuper. Mais elle n'avait, apparemment, pas l'air décidée à laisser tomber. Il y avait d'ailleurs fort à parier que les multiples verres qu'elle avait déjà descendus aient une part de responsabilité dans cette ridicule décision. « Je vous aie vu me regarder toute la soirée » m'avait-elle alors dit, en passant sa main dans ses cheveux. « Je ne mords pas vous savez ! » avait-elle rajouté, supposant à tord que je n'avais simplement pas oser l'aborder. J'ai déjà eu bien pire à affronter qu'une gamine de 25 ans, un peu aventureuse et sacrément saoule. « Mais moi si... » lui avais-je alors répondu, avant de tourner les talons, bien décidé à rentrer chez moi. Elle m'insupportait avec son attitude et me rappelait bien trop de souvenir. Ce genre de femmes, je n'en voulais plus dans vie.

Vingt minutes plus tard, je me gare devant la maison qui était à présent mienne. Si quelqu'un m'avait dit un jour que moi, Nicholas Jones, je vivrais un jour dans un quartier résidentiel, je l'aurais traité de menteur. Moi, le roi de la vie nocturne à LA, habitant dans une charmante maison avec jardin, garage, petite clôture blanche tout autour et tout le toutim...la blague. Mais c'était ce qu'il me fallait maintenant, à moi et à ma princesse, ma fille, Luna. Alors voilà, c'était ça ma vie maintenant.

Cette maison était bien trop grande pour moi, pour nous. Je n'arrêtais pas de me le répétait à chaque fois que je voyais toutes ces pièces encore vides et ce, malgré la salle de jeu pour Luna et la salle de cinéma que j'avais fait installé à mon arrivée. Heureusement, une des chambre était à présent habitée par Malia, notre nouvelle nounou depuis peu. Nous en avions une autre avant, Catherine, une respectable femme de 51 ans, aimante, douce, attentionnée...et un peu cleptomane sur les bords. Elle ramenait tous les soirs, un petit quelque chose de la maison et il me fallut un peu de temps pour le remarquer. Alors cette nounou là, je voulais qu'elle vive avec nous. Au moins, si elle volait quelque chose, ça resterait ici !

Cette Malia était plus jeune, mais semblait tout aussi douée avec Luna que l'était Catherine...je n'en demandais pas plus. Ma fille avait besoin de ça, d'une présence féminine bienveillante, de cette présence que sa mère ne lui apportait pas. Alors bien sûr, il me fallait encore un peu de temps pour m'habituer à la présence de cette étrangère chez moi, mais je m'y ferait, pour ma fille. Plutôt solitaire, je dois bien avouer que j'apprécie de me retrouver seul et de n'avoir à parler à personne, surtout depuis la trahison de ma femme. Malia elle, était pleine de vie, pétillante et très, très, très bavarde. Elle passait ses journées à bavarder avec Luna pour le plus grand plaisir de cette dernière et tentait bien sur de faire la même chose avec moi. Elle était polie, c'était évident, et voulait bien faire, mais nous dirons que le don de conversation ne fut jamais vraiment mien.

Ce fut donc, encore un peu tendu après cette désagréable rencontre au bar, que je passais la porte de mon domicile, le visage fermé comme à l'accoutumé. Ma fille dormait à cette heure-ci, et j'espérais d'une certaine façon, qu'il en serait de même pour la nounou. Mais je compris bien vite en percevant de la lumière en provenance du salon, qu'il n'en était rien.

- Bonsoir ! Votre journée a été ? Sa voix attira mon attention en direction du canapé où elle était installée et me regardait en souriant, comme toujours. J'admirais, d'une certaine façon, son obstination à se montrer polie et avenante à mon égard et ce, malgré mon évidente absence de chaleur. Elle avait toujours ce sourire aux lèvres et restait la même et ce, même quand je faisais semblant de ne pas l'entendre pour ne pas avoir à lui répondre. Je pousse donc un discret soupire, avant de me résoudre à me sociabiliser

- Bonsoir Malia. Très bien merci. Et la votre ? je demande donc en restant planté devant elle, les mains dans les poches. En temps normal, je me serait précipité dans la cuisine pour fuir une éventuelle conversation, alors c'était déjà, un sacré effort !

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: Briser la glace ? [Nicholas]   Mer 20 Sep - 12:42



Nicholas & Malia

« Titre du RP »

Malia était depuis un moment assise en train de lire dans le salon et n'aurait sûrement pas tarder à aller se coucher si elle n'avait pas entendu tout d'un coup la porte de la maison s'ouvrir pour laisser entrer son patron. Elle ne le connaissait encore que peu vu qu'elle était là depuis peu de temps mais elle vit à sa tête que visiblement, la journée avait été longue, voire fatigante. Ou alors, c'était son attitude normale ? Car en fait, c'était tous les soirs depuis qu'elle vivait dans sa maison qu'il rentrait avec le même air, c'est à dire l'air de quelqu'un de renfrogné, qui n'a pas envie de causer. Malia se disait qu'elle avait de la chance que la petite ne soit pas comme lui et que tout se passe bien avec elle car sinon ça ne serait pas du gâteau de s'occuper d'elle. Alors qu'avec la petite, tout roulait sur des roulettes. Malia discutait de tout et de rien avec elle, des choses adaptées à son âge bien sûr, n'hésitant pas à répondre aux divers "Pourquoi ?" de la petite, tâchant de lui apporter la meilleure réponse possible.

Malia avait trouvé normal de saluer son patron et de lui demander comment la journée s'était passée alors qu'elle n'était pas encore couchée et celui-ci, comme il fallait s'y attendre, avait répondu d'un ton qui pouvait être qualifié de "plat", sans aucune émotion, sans aucune ombre de sourire. Malia commençait à en prendre l'habitude à vrai dire même si c'était dur malgré tout d'une certaine façon, car elle se demandait pourquoi le père de la petite était si froid...

- Très bien merci ! Luna a été adorable ! Ce matin, nous sommes sorties nous promener et cette aprem, elle a dormi entre 13h30 et 15h30, elle devait être fatiguée. Et à 20h15 ce soir, elle était couchée. Je pense qu'elle n'a pas du tarder à s'endormir ensuite !

Malia aimait donner ce genre de détails de la journée de la petite avec elle, elle venait de les dire en souriant comme souvent, elle pensait qu'il était nécessaire que son père soit au courant de ce qu'elles avaient fait toutes les deux. Il arrivait même qu'elle entre encore un peu plus dans les détails.

Elle fut étonnée que Nicholas reste là et ne file pas dans la cuisine. Aurait-il par hasard plus la tête à discuter que certains autres soirs ?

- Votre journée pas trop fatigante ?

En posant sa nouvelle question, elle tentait de nouer un peu le dialogue avec lui. Est-ce que ça allait marcher ou pas ? Elle n'allait pas tarder à le savoir. Plus les jours passaient et plus elle désirait avoir une relation plus "amicale" avec Nicholas, éviter que ce soit froid, tendu entre eux deux. Car elle trouvait dommage qu'il soit ainsi dans sa coquille fermée mais elle se disait que tout ceci devait avoir une explication quoi qu'il en soit, un passé difficile ou autres. Et elle s'abstenait de poser des questions trop personnelles, par discrétion dans un premier temps mais aussi parce qu'elle n'était qu'une employée pour lui et non pas une amie.

Elle lui sourit, espérant avoir en retour au moins un petit sourire de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: Briser la glace ? [Nicholas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Briser la glace ? [Nicholas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Briser la Glace [ Pv Feuille de Chataigne]
» [RP][Ile des cabanes] Le forgeron, la voleuse et l'opportuniste
» L'art de Briser la glace [Pv Alisea, Yuna, Kanshi]
» Briser la glace... //Petite Tortue
» Socle de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
☼ Le passé
 :: Corbeille :: RP
-
Sauter vers:  

EVENT EN COURS

Comme chaque année, Cancun devient le centre névralgique des étudiants du monde entier pour son incontournable Spring Break. Six semaines de fête, de débauche et de folie. Nous sommes le premier avril, il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’ambiance Mexicaine. Ne passez pas à côté de cette dernière chance de vous vider la tête, d’oublier les problèmes du quotidien et de lâcher prise, tout simplement !
➼ Personnages | 6 - les découvrir ICI
➼ Sujet de groupe | 1 - le découvrir PAR ICI
➼ Sujets individuels | X - les découvrir ICI

LES Persos Ephémères