Partagez | 
 

 
ARI | That girl is poison, she's dangerous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Etudiante

• Avatar : Dove Cameron
• Messages : 28
• Date d'inscription : 26/12/2017

• Pseudo ou Prénom : Alex
More
MessageSujet: ARI | That girl is poison, she's dangerous...   Mer 25 Avr - 0:58

ARIANA LLORENTE
 


ft dove cameron

Ariana Mariana Lupa Llorente
21 ans
SITUATION : Celibataire, le coeur totalement libre
LOCALISATION : Los Angeles
EMPLOI
TON UNIVERS : Let's Get Real

Plus sur toi derrière l'écran

TON PTIT NOM : Alex •AGE : 26 • ♀ OU ♂ : Lady • D’OÙ VIENS TU ? : de Valence • TON PERSONNAGE EST: un inventé  • COMMENT AS-TU TROUVÉ LE SHELTER : Heuuu...PRD si mes souvenirs sont bons^^ • UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE : Je vous aiiiiime

Quel est le code caché dans le règlement : Code validé par Analeigh


TON CONTEXTE DE JEU
Contexte N°4 dans le Recueil
CITY-LOS ANGELES ☼ Bienvenue à Los Angeles, la cité des anges, la ville de tous les excès et de tous les possibles, accueillant les rêves de grandeurs et de décadence de tout un chacun. Dans cette ville où les apparences prennent tant de place, où les ambitions poussent à tous les extrêmes et ou les désillusions sont parfois grandes, il est possible de trouver quelques habitants qui n'ont que faire du règne despotique de ce grand panneau "Hollywood" trônant fièrement sur les hauteurs de la ville, et pour qui, la vie a une toute autre couleur. Ici aussi, on peut trouver des gens simples et vrais, pour qui les strass et les paillettes n'ont pas la moindre importance, des gens qui n'aspirent qu'à être heureux et à atteindre leurs rêves un peu moins grands que ceux des autres.C'est dans ce bain où se côtoient quotidiennement, paillettes et baskets, faux semblants et simplicité de vie, couteau dans le dos et câlins chaleureux, que baignent et se débattent les habitants de cette ville si merveilleuse et si passionnante.



TA PERSONNALITÉ
D'une patience infinie : il est très rare de la voir s'emporter sans une excellente raison et il en faut beaucoup pour la mettre en état de tension. Et puis elle sait très bien que pour obtenir les choses que l'on veut, rien de tel que la patience. Hausser le ton ne pourrait que jouer en sa défaveur + Très douce : certains pensent que sa douceur n'est qu'une façade, un piège, une carte supplémentaire dans son jeu de calcule et de manipulation et c'est sans doute un peu le cas. Mais dans le fond, elle est vraiment comme ça (bien que sa douceur soit un miel de premier choix pour attirer les mouches peu vigilantes) + Intelligente : Elle a une forme d'intelligence pratique et factuelle, associée à une très bonne mémoire eidétique, ce qui rend son apprentissage plus qu'aisé. Elle est d'ailleurs polyglotte. Elle impressionne donc beaucoup de part son savoir et les grandes capacités de sa mémoire. Mais son intelligence émotionnelle et relationnelle est vraiment à développer + Câline : cette jeune femme donne tout aussi volontiers tous les câlins du monde, autant qu'elle apprécie les recevoir. La prendre dans les bras est donc certainement la chose la plus aisée à faire. Cela n'a cependant pas la moindre importance pour elle. Une chaleureuse embrassade ne mènera jamais à plus pour elle +  Calculatrice : rares sont ses actions non préparées à l'avances, ou effectuées sans un but bien précis. Certains trouverai cette tendance fatigante ou périlleuse, mais elle trouve cela follement amusant + Caractérielle : en bonne espagnole qu'elle est, elle a un caractère bien trempé. Elle n'est pas capricieuse, mais elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds et elle aime bien que les choses se passent comme elle l'entend + Insensible : elle tient un peu tout et n'importe quoi/qui à distance, refusant de se laisser toucher ou atteindre par qui/quoi que ce soit. Elle a construit une carapace en béton armé autour d'elle, carapace que seule une seule personne pourrait percer + Coquette et féminine à l'extrême : certains apparentent ce trait de sa personne à de la superficialité et ils n'ont pas tout à fait tord. Pour elle, sa féminité est son arme principale. Elle est toujours ultra vigilante en ce qui concerne son apparence physique et ne sort presque jamais son maquillage. Son corps et son visage de poupée sont de loin ses meilleurs atouts pour faire tomber ses proies dans ses filets. Il n'y a que Loukas qui l'ai déjà vu totalement sans maquillage.
TES CARACTÉRISTIQUES
Il n'y a que très peu de personnes qui l'appellent Ariana. La plupart du temps, elle se présente en tant qu'Ari, tout simplement + Elle possède une mémoire eidétique qui se résume par la faculté de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails + Elle a deux discrètes fossettes sur chaque joues + Ses yeux sont verts, pas bleus, ni gris, verts. Elle y tient + Elle a une colombe tatouée à l'ancre blanche juste derrière l'oreille droite + Elle est naturellement blonde, mais elle teint ses cheveux pour atteindre sa couleur actuelle : un blond très proche d'un blanc + Elle est espagnole et pas que d'origine (oui elle le sait, on dirait plutôt suédoise qu'espagnole). Elle y a vécu toute sa vie et n'est aux USA que depuis deux ans, pour ses études. Elle a donc un petit accent qu'elle aime et entretient + Elle n'a jamais eut de relation sérieuse, car pour elle, cela n'existe pas + Elle est petite...vraiment petite (1m57) + Elle ne sort que très rarement sans maquillage. Son rouge à lèvres, son mascara et son contouring sont un peu ses peintures de guerres + Elle tient très bien l'alcool (ce qui est plutôt déroutant quand on connait son histoire), mais elle sait quand s'arrêter. Elle n'a donc plus été saoule depuis ses 16 ans + Elle est allergique aux arachides + Elle déteste le citron (sauf avec sa tequila) + Elle a déjà été demandée en mariage 3 fois.


Creusons un peu

+ Ariana Mariana Lupa Llorente, ou simplement Ariana, vit le jour en Espagne, à Valencia plus précisément. Seule petite blonde de la famille, ses frères lui firent longtemps croire qu'elle avait été adoptée. Son père lui, crut simplement qu'elle n'était pas sa fille et la considéra toute son enfance comme une preuve évidente de l'infidélité de sa femme. Ce n'était pourtant pas le cas : Ariana fut simplement la victime des lois de la génétique. Mais il n'en crut jamais rien, considérant cette petite fille comme une intrus dans sa famille de grands bruns aux yeux marrons. Cette petite blonde aux yeux verts causait toutes sortes de questions gênantes : "C'est votre nièce ?", "C'est étrange, elle ne ressemble pas à ses frères" ou encore "Vous et sa mère êtes mariés depuis quand?" insinuant alors qu'il ne pouvait être que son beau-père. Alors la petite Ariana grandit en étant persuadée que cette famille n'était pas la sienne et, telle Cendrillon maltraitée par les siens, elle se mit à rêver d'un prince charmant qui viendrait l'enlever et l'emmener loin d'eux.
+ En plus de sa différence physique, on lui découvrit assez tôt une précocité alliée à une mémoire eidétique. Elle a donc la capacité d'apprendre tout très vite et retient presque tout ce qu'elle voit et entend, ce qui fit d'elle une bête de foire quand elle était petite. On lui fit sauter deux classes et elle refusa la troisième, refusant d'aggraver son cas en se retrouvant dans la classe de son grand-frère Jero. Cette précocité lui valut le surnom de "Cerebra" qui supplanta bien vite son prénom dans sa famille. Aujourd'hui encore, seule sa mère l'appelle encore Ariana.
+ Son enfance fut donc placée sous le signe de la discrétion, tout à fait de rigueur pour avoir un peu de sérénité. Elle ne fit jamais de vague, passant son temps le nez fourré dans des bouquins et un casque sur les oreilles. Ce fut donc seule dans sa chambre qu'elle apprit la musique. Elle n'avait pas de quoi jouer (ses frères étant des athlètes, tous l'argent de la famille passait dans leurs équipements), mais elle retenait tout ce qu'elle entendait et le solfège fut un vrai jeu d'enfant pour elle. Ce fut également seule qu'elle entretint ses dons naturels, dévorant une quantité folle de livres et remplissant sa petite tête blonde de savoir.
+ Sa vie n'eut donc rien de bien particulier jusqu'à ses 15 ans, âge auquel son chemin croisa celui de Roman, un garçon rencontré en camp pour surdoués où ses parents avaient consentis à l'envoyer. Roman était d'une beauté rare : des traits fins, des yeux d'un noir profond et intense, une mâchoire anguleuse, il était grand et ses cheveux d'un marron brillant, étaient légèrement ondulés. Bref : il la faisait rêver. Le problème : Roman était animateur à ce camp et donc bien plus âgé qu'elle et totalement hors de sa portée. Elle passa des jours et des jours à le dévorer des yeux, incapable de s'en empêcher tant il la fascinait et il finit par la remarquer. Elle était mignonne avec ses grands yeux verts et ses joues roses dès qu'il lui adressait la parole. Elle craquait sur lui, c'était évident et il s'en sentit flatté.
Mais Roman était loin, très loin d'être aussi parfait qu'il en avait l'air. Roman était beau, certes, mais il était malade, très malade. Il séduisit sans la moindre peine la jeune fille impressionnable qu'était alors Ariana et la fit tomber désespérément amoureuse de lui. Il avait tout pour la faire rêver : en plus d'être sacrément beau, il était plus âgé et indépendant et donc tout à fait apte à l'aider à quitter sa famille. Près de lui, elle avait la folle impression de perdre la tête et de ne plus penser à rien (ce qui était plus que rare pour elle). Mais ce n'était apparemment pas suffisent pour lui. Cette proie bien trop facile, ne représentait pas un défi suffisamment intéressant pour ce grand joueur et il commençait à envisager d'en choisir une autre parmi les jeunes filles présentes dans ce camp. Mais il voulait quand même en profiter avant d'en changer. Alors, une soir, il l'invita dans sa chambre et lui fit boire un peu d'alcool revisité à sa façon (agrémenté d'un petit comprimé magique). Elle perdit bien vite connaissance. A son réveil, elle était seule dans sa chambre et n'avait plus aucun souvenir de ce qui s'était passé. Elle trouva des marques étranges sur son coup et ses jambes et avait l'impression qu'un train entier lui était passé sur le corps.
Bien sur, Roman ne lui adressa plus la parole durant les jours qui suivirent cette nuit là, allant jusqu'à prétendre qu'elle n'existait pas, et quand exaspérée, elle le menaça de révéler leur aventure au directeur du camp s'il ne se décidait pas à lui parler de nouveau, il sortit asséna le coup de grâce : il avait pris des photos d'elle prise pendant cette nuit, des photos tellement équivoques, qu'elles comblèrent tous les trous présents dans la mémoire de la jeune femme. Roman, son prince charmant, avait abusé d'elle cette nuit là et menaçait à présent d'exposer ces photos si elle ouvrait la bouche.
+ Elle perdit toutes ses désillusions durant ce camp. Le prince charmant n'existait pas. Les hommes aimants n'existaient pas. Tout ce dont elle rêvait, tout ce que les contes de fées lui avaient appris était un mensonge, une mascarade sans nom. De retour à la maison, Ari se renferma davantage, supportant de moins en moins la présence de ses frères et les remarques de son père.
+ Les hommes en général lui devinrent bien vite insupportables. Ils lui avaient tout pris, absolument tout. Quand elle était petite, sa grand-mère lui disait qu'ils n'étaient bons qu'à prendre, tout ce qu'ils voulaient, sans jamais rien donner en retour, mais elle ne compris cette triste réalité que trop tard. Cette année là, elle se promis de ne plus jamais en laisser un lui prendre quoi que ce soit d'autre. Il lui fallut un an pour se relever de cette épreuve, refusant son statut de victime plus longtemps.
+ Elle termina le lycée à 16 ans, résolue a se venger de ce qu'elle avait vécu toute sa vie. Elle n'avait pas la possibilité de se venger de ceux qui lui avaient effectivement fait du mal (les hommes de sa famille et Roman), alors les autres prendraient pour eux. C'était parfaitement inutile, mais ça apaisait un peu sa douleur.
+ La gentille petite Ariana, discrète et timide devint alors Ari, la briseuse de coeur et redoutable manipulatrice qui, telle une sirène mythologique, séduit les hommes et les attire dans ses filets, avant de leur faire perdre la raison. Son corps et son visage de poupée plaisaient aux hommes, elle le voyait bien. Il lui fallait donc les mettre en valeur et s'en servir. Elle comprit les faiblesses des hommes, s'en servant à la perfection. Avec elle, pas question d'amour ou d'affection :  elle prend plaisir à séduire les hommes, peut importe leur âge ou leurs situations (elle ne touche jamais aux hommes mariés cependant...Solidarité féminine oblige). Elle séduit, elle obsède, accapare les cœurs et les pensées, mais ne donne jamais son corps...c'est hors de question. Elle se sert de son air enfantin, de ses grands yeux verts, de sa petite taille, tout sauf menaçante et de son sourire enjôleur entouré de fossettes pour les attirer dans ses filets, puis se sert de son cerveaux et de son intelligence pour les rendre totalement fous, avant de les laisser gentiment sur leurs faims. Ils tombent amoureux d'elle, de ses cheveux d'ange, de son apparente gentillesse, de son besoin de câlin et de sa tendresse, ils se laissent aller à la croire inoffensive, douce et tendre, la parfaite petite princesse qu'il faut sauver et protéger et que l'on meurt d'envie de posséder, tout ça pour la voir leur filer entre les pattes.
+ A la sortie du lycée, elle entreprit des études de droit à Barcelone, dans le but d'un jour pouvoir prendre la défense des jeunes femmes abusées par les hommes. Sa première année fut bien évidemment un succès, mais elle avait envie d'autre chose, elle voulait plus grand. Elle envoya donc des dossiers dans plusieurs facs américaines et fut reçue dans la plupart d'entre elles, sans grande surprise. Après réflexion, elle opta pour UCLA. Ce n'est pas une université membre de "L'Ivy league" comme Havard, mais c'est l'université au campus le plus important du pays. Et puis se situant à LA, la vie est douce, presque aussi douce qu'en Espagne. Enfin, dans cette région, il n'est pas rare d'entendre parler espagnole que ce soit sur le campus ou dans les rues de la ville. Elle ne pouvait que s'y sentir comme à la maison.
Elle obtint sans la moindre peine une bourse au mérite et s'envola pour Los Angeles, sans se retourner.
+ Sa première année là-bas fut un peu difficile (dépaysement oblige), et puis aller savoir pourquoi, elle eut un peu de mal à se faire des amies. Qu'à cela ne tienne : elle se concentra sur ses études et rafla les meilleures notes. Elle se trouva également quelques victimes relativement intéressantes (on ne perd pas les bonnes habitudes).
+ La deuxième année commença bien mieux pour la jeune femme. En effet, elle fit une rencontre, une sacrée rencontre qui allait changer sa vie. Un soir, dans un bar du campus, elle remarqua un jeune homme particulièrement beau, aux yeux absolument sublimes : une nouvelle victime potentielle. Elle l'approcha donc et entreprit de le séduire, comme à son habitude. Mais ce garçon avait quelque de différent : il dégageait une sorte de charisme et d'assurance qui ébranlèrent un peu la jeune femme, tant et si bien qu'elle en perdit momentanément ses capacités de séduction.
+ Un an plus tard, ce garçon, Loukas est toujours là et aller savoir comment, il s'est débrouillé pour devenir son ami...son seul ami. Après cette soirée au bar, elle ne s'est plus sentie capable de le séduire. Elle n'avait plus le cœur à ça. Résultat : il est à l'heure actuelle, le seul homme qu'elle estime et qu'elle prend plaisir à fréquenter, le seul qui puisse démonter les nombreuses idées préconçues qu'elle a sur les autres spécimens de son sexe.
+ Cela fait donc 4 ans quelle est ici et qu'elle y mène une vie qui lui convient, loin, bien loin des siens. Elle n'a finalement pas eut besoin d'un prince charmant pour quitter sa maison : elle était son propre prince charmant. Pour sa dernière année, elle quitta le campus et s'installa en collocation avec Loukas qui est aujourd'hui son meilleur ami, le seul à pouvoir l'atteindre, le seul dont elle ait vraiment besoin.  



PETIT CODE POUR LE BOTTIN

Code:
☼ <strong>Dove Cameron</strong> • Ariana Llorente <br />



Dernière édition par Ariana Llorente le Jeu 26 Avr - 23:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Thomas Doherty
• Messages : 2
• Date d'inscription : 25/04/2018

More
MessageSujet: Re: ARI | That girl is poison, she's dangerous...   Mer 25 Avr - 1:03

Ma poupée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: ARI | That girl is poison, she's dangerous...   Mer 25 Avr - 2:45

Welcome !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New-York.
• Emploi/loisirs : Photographe.

• Avatar : Elizabeth Olsen.
• Messages : 80
• Date d'inscription : 19/02/2018

• Pseudo ou Prénom : Emilie.
More
Ma petite vie
• Age: 28 ans.
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: ARI | That girl is poison, she's dangerous...   Mer 25 Avr - 11:49

Bienvenuuuue

_________________
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
love always and forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Etudiante

• Avatar : Dove Cameron
• Messages : 28
• Date d'inscription : 26/12/2017

• Pseudo ou Prénom : Alex
More
MessageSujet: Re: ARI | That girl is poison, she's dangerous...   Mer 25 Avr - 15:26

@Loukas Stanford a écrit:
Ma poupée
Mon amouuuuuur

Merci les copains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: ARI | That girl is poison, she's dangerous...   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARI | That girl is poison, she's dangerous...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
Le registre
 :: This is me
-
Sauter vers:  

EVENT EN COURS

Comme chaque année, Cancun devient le centre névralgique des étudiants du monde entier pour son incontournable Spring Break. Six semaines de fête, de débauche et de folie. Nous sommes le premier avril, il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’ambiance Mexicaine. Ne passez pas à côté de cette dernière chance de vous vider la tête, d’oublier les problèmes du quotidien et de lâcher prise, tout simplement !
➼ Personnages | 6 - les découvrir ICI
➼ Sujet de groupe | 1 - le découvrir PAR ICI
➼ Sujets individuels | X - les découvrir ICI

LES Persos Ephémères