Partagez | 
 

 
Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Me mysel and I
• Localisation : New York
• Emploi/loisirs : Lycéenne

• Avatar : Lili *cutie* Renhart
• Messages : 111
• Date d'inscription : 24/09/2017

More
Ma petite vie
• Age: 17 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Mer 14 Mar - 2:30


Pâris & Gwen


« Week end entre amis... »




Il était bientôt l'heure du départ. Le coeur battant la chamade, Gwen jetait un dernier coup d'oeil à son reflet dans le miroir. Un jean foncé pour la simplicité, un crop top blanc un peu sportif pour un petit côté "sexy mais pas trop" surmonté d'une veste longue bleue foncé pour un côté décontracté, avec des vans noires aux pieds...c'était plutôt pas mal. Elle hésita quelques temps entre cheveux attachés ou lâchés, mais opta finalement pour lâchés en voyant qu'apparemment aujourd'hui, ses cheveux n'avaient pas l'air décidés à tenir dans une queue de cheval présentable. Niveau maquillage, elle fit simple : mascara et baume teinté de rose pour les lèvres, parfaitement approprié pour l'occasion. Mais quelle était l'occasion au juste ?

Eh bien ce week-end, Gwen recevait des amis dans la maison de famille des Crowley à environs 1h30 de NY. C'était une superbe maison au bord d'un lac, dans laquelle se rendaient les Crowley presque tous les étés depuis aussi loin qu'elle s'en souvienne. La maison ayant été rénovée l'été précédent, était encore plus confortable qu'avant et était parfaite pour recevoir la petite bande d'amis le temps d'un week-end.
Elle avait réussit son semestre avec brio, comme souvent, alors ce week-end était sa récompense. Ses parents la trouvaient encore un peu jeune pour un voyage "Spring Break", mais ce petit moment entres amis leurs semblait acceptable. Elle avait eut de multiples règles à suivre bien évidemment, mais ses parents avaient en elle une confiance aveugle et ils savaient que ce week-end se déroulerait au mieux. Gwen avait toujours été une jeune fille sage et responsable, ôtant toute éventuelle suspicion de l'esprit de ses géniteurs. Elle avait donc fait une petite liste des amis qu'elle souhaitait convier à ce week-end, et ce, bien qu'il n'y ait en vérité qu'un seul nom vraiment important pour elle sur cette liste : celui de Pâris. Si cela n'avait tenu qu'à elle, elle n'aurait invité que lui à ce week-end pour qu'il soit parfait, mais ses parents n'étaient pas compréhensifs à ce point. Un week-end entres amis, d'accord, mais un week-end juste avec un garçon, jamais de la vie et ce, même si ce garçon était Pâris, qu'ils connaissaient depuis des années, et aimaient un peu comme leur propre fils. Ils ne pouvaient pas décemment laisser leur fille adolescente partir seule avec un garçon. Mais étrangement, la présence du jeune homme était pour les parents Crowley, un gage de sécurité : il veillerait sur leur fille et s'assurerait que les règles soient respectées, ils en était certain.

Si seulement ils connaissaient la tournure étrange qu'avait pris la relation des deux jeunes gens ces derniers temps, ils ne seraient peut-être pas aussi sereins que ça. Les choses avaient en effet, pris une tournure bien différente depuis cette soirée chez les Wolf, et pour cause : Pâris et Gwen s'étaient embrassés...et pas qu'une seule fois. Cela n'avait même pas été un simple petit baiser échangés à une soirée où l'alcool avait coulé à flot. Ils avaient été sobres et pleinement conscients de ce qu'ils faisaient. Inutile de préciser le sourire idiot qui avait alors pris ses quartiers sur le visage de la jeune femme en rentrant chez elle le lendemain et qu'elle arborait systématiquement en repensant à ce baiser ! Elle s'était sentie tellement bien dans ses bras...C'était fou. Des garçons, elle en avait déjà embrassés avant lui, mais elle n'avait jamais ressentit cette...chose étrange, au creux du ventre. C'était fou et follement agréable. Cette sensation avait presque quelque chose d'addictive !

Ils n'en avaient pas vraiment reparlé depuis et s'en étaient tenus aux quelques mots échangés pendant cette soirée, mais les pensées de la jeune fille avaient été totalement accaparées par ce baiser, l'empêchant même de se concentrer en cours. Elle l'aimait ce garçon, c'était évident, et ce baiser trahissait l'envie qu'elle avait eut de se rapprocher un peu plus de lui, mais elle ne savait pas vraiment ce qu'il en était pour lui. Il l'aimait, elle le savait...il le lui disait tout le temps. Mais elle ne savait pas vraiment ce qu'était ce baiser...enfin, ces baisers. Étaient-ils en couple à présent ? Cela avait-il juste été une nouvelle façon de manifester l'immense affection qu'ils avaient l'un pour l'autre ? Leur relation devait-elle changer à présent, ou devait-elle rester parfaitement identique ? Elle n'en savait rien et dans le fond, elle espérait bien obtenir toutes les réponses qui lui manquait lors de ce week-end.

Gwen ! Pâris est là ! Il va falloir y aller si vous voulez y être avant la nuit ! lui cria sa mère depuis le rez de chaussée. Oui, il était temps d'y aller. Elle récupéra donc son sac, passa une dernière fois sa main dans ses cheveux et se précipita vers l'extérieur, impatiente de voir ce que ce week-end lui réserverait.

* * *

Les cinq jeunes gens - Pâris, Gwen, Jenna, bonne copine de Gwen, son frère Allan et Terry, qui avait des vues sur Allan - prennaient leurs marques dans la résidence secondaire des Crowley, se répartissant dans les différentes chambres. Gwen occupait celle qui était d'ordinaire, celle de ses parents, laissant la sienne non loin de là, à Pâris, et laissant le soin aux autres de se débrouiller entre eux avec les autres chambres. Son sac à peine posé sur son lit, elle quitta sa chambre et arpenta les quelques mètres qui la séparaient de celle de Pâris. Elle donna quelques petits coups sur la porte ouverte pour annoncer sa présence, et s'appuya dans l'embrasure en souriant

- Ta chambre te plait ? elle demanda simplement en croisant les bras sur son torse, son visage illuminé d'un sourire, bien qu'elle connaissait déjà un peu la réponse. Ce n'était pas la première fois que Pâris mettait les pieds dans cette maison et dans cette chambre, alors elle connaissait déjà un peu son avis, mais il ne l'avait pas encore vue depuis la rénovation des lieux. La chambre spacieuse, avait des frises bleues menthe proches du plafond, un grand lit à baldaquin en son milieu, et un petit balcon que l'on apercevait à travers une baie vitrée. Contrairement à la suite parentale, elle n'avait pas de salle de bain attenante, mais se trouvait non loin de la salle de bain du rez de chaussée.
Elle entendait d'une oreille distraite, ses amis s'installer à l'étage, mais ne s'en préoccupait pas beaucoup pour l'instant...elle avait bien plus intéressant à faire pour l'instant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New-York
• Emploi/loisirs : Lycéen

• Avatar : Cole Sprouse
• Messages : 83
• Date d'inscription : 24/09/2017

• Pseudo ou Prénom : Moony
• Ta date de naissance : 30/10/1999
More
Ma petite vie
• Age: 18
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Dim 25 Mar - 22:30


Love is for us



Assis sur son lit, Pâris regardait pensif le plafond de sa chambre. Voilà quelques jours que celle-ci avait été violée par un couple d'amis de son frère, avant que lui et Gwen s'en emparent. Ils s'étaient embrassés, enlacés, avaient discutés de choses diverses comme à leur habitude. Son frère en avait été extrèmement jaloux comme à chaque fois que la jeune femme passait du temps avec le plus lunatique des frères Wolf. Après tout, malgré leur ressemblance, lui et Arès n'avaient aucune similarité.

L'invitation de Gwen et de ses parents lui avait fait plaisir. Le jeune homme adorait les espaces verts, loin de toute civilisation. Si il avait été tout à fait majeur, il se serait installé au Texas ou dans une contrée éloignée du Nevada. New-York l'étouffait plus qu'autre chose. Heureusement qu'il vivait la plus part du temps dans les quartiers résidentiels et non au milieu des gratte-ciels. Merci Papa Maman. Arès lui passait la plupart du temps dans les espaces sociaux, alors que Pâris préférait Central Park ou encore la forêt près de leur maison.

- Pourquoi il peut y aller lui et pas moi? Allan y va!

Depuis ce matin, les plaintes d'Arès résonnaient dans la maison familiale des Wolf. Le footballeur aurait voulu rejoindre la petite troupe à l'extérieur de la ville, rien que pour se retrouver avec la belle blonde qu'il convoitait. D'ailleurs, il n'avait pas hésité à confronter son frère quand celui-ci se rapprochait beaucoup trop d'elle. Les semaines qui suivirent furent remplies de disputes non moins habituelles entre les jumeaux. Pâris avait eu droit à une cicatrice au sourcil, du à un croche-patte de son bien-aimé frère. Arès, lui, portait un oeil au beurre noir, chose qu'il cachait volontairement, honteux d'avoir été blessé par un minable. Car, c'était comme cela que voyait Arès son propre frère. Une relation très houleuse.

Un sourire se dessina sur le visage du nerd, tandis qu'il éteignait son MP3, interrompant une des symphonies de Beethoven. Se relevant, il s'empara de son sac à dos rempli de nombreuses affaires et se regarda dans le miroir. Dégageant sa mèche du devant, Pâris vérifia ses dents et quitta sa petite chambre d'étudiant. Descendant les escaliers en vitesse rapide, il se saisit d'un pain au chocolat et se dirigea vers la porte. Cependant, sa main fut violemment arraché de la poignée par une autre.

- Tu n'iras nulle part, crétin.

- Lâche-moi Arès.

- Oui, lâche-le Arès. Viens plutôt m'aider avec le moteur de la voiture, au lieu de faire l'imbécile. Bon séjour Pâris. Ne fais pas de bêtises.

- Promis P'pa!

Poussant son frère, le jeune Wolf ouvrit la porte et quitta la maison familiale pour monter sur son scooter. Offert à ses 15 ans, Pâris préférait celui-ci que la voiture, même si il avait son permis depuis 2 ans. Il avait d'ailleurs le devoir de conduire la petite troupe à la maison ce jour-ci. Vrombissant, le moteur retentit dans la copropriété. Quinze minutes plus tard, Pâris arriva chez les Crowley. Il entendit alors la douce voix de celle qu'il considérait comme sa deuxième mère appeler sa fille. Quand Gwen débarqua, Pâris ne put s'empêcher de sourire, avant d'embrasser son front.

- C'est parti pour un week-end de folie!


***

Le voyage s'était effectivement passé dans la bonne humeur. Pâris avait fait ami-ami avec les amis de l'élue de son coeur durant le trajet et ceux-ci se posèrent nombreuses fois la question de la parenté de Pâris. Non, il ne pouvait pas être le frère de ce débile d'Arès?

Attribué à la chambre de Gwen, Pâris avait rapidement posé ses affaires dans un coin, avant d'admirer la transformation de celle-ci. Elle était magnifique. Le bleu menthe l'apaisait, tandis que le lit semblait confortable. À la vue du balcon, Pâris se fit la promesse de continuer à écrire au clair de lune. Il se souvenait d'ailleurs très bien de ses insomnies pendant que Gwen dormait dans son petit lit d'enfant.

- Ta chambre te plaît?

Le jeune homme se retourna vers son amie et hocha simplement la tête. Bien sûr que cela lui plaisait. Après tout, même si il avait été sous une tente, le besoin d'écrire le mettrait toujours à l'aise.

- Elle est géniale. J'adore le bleu menthe.

Un rire s'exprima à ses lèvres, quand il croisa le regard de Gwen. C'est vrai qu'il n'avait jamais reparlé de la soirée où ce fameux baiser avait été échangé. Pâris s'avanca alors doucement, pour prendre le visage de la jeune fille entre ses mains.

- Je pense que tant que je suis près de toi, tout ira bien. Pas vrai?

Il embrassa son front, avant de croiser son regard si intense. C'est tout naturellement que ses lèvres revinrent rejoindre les siennes, après quelques secondes. Elles lui avaient beaucoup trop manqué. Le milieu du lycée était beaucoup trop perverti pour qu'ils puissent agir comme bon leur semblait. Ce week-end était vraiment l'occasion de faire ce qu'il avait envie de faire.

Des rires parvinrent du bas de l'escalier. Pâris n'en fit rien, mais un cri le fit sursauter.

- Non, j'y crois pas! Gwen et Pâris! Bande de cachotiers!


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New York
• Emploi/loisirs : Lycéenne

• Avatar : Lili *cutie* Renhart
• Messages : 111
• Date d'inscription : 24/09/2017

More
Ma petite vie
• Age: 17 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Lun 26 Mar - 20:04


Pâris & Gwen


« Week end entre amis... »




Tout ça avait quelque chose de follement...réelle, concrète, en vue de la situation qui était celle des deux amis. Ils étaient là, dans cette maison, sans adultes, leurs amis étant à l'étage en train de s'installer, les laissant tous les deux...leur installation avait quelque chose de très...officielle. Il ne leur manquait plus que de s'installer tous les deux dans la même chambre, et ils rentraient officiellement dans la case couple, mot qui n'avait encore jamais été prononcé pour les définir. Ils n'étaient pas un couple, ou plutôt, ils n'étaient qu'un couple d'amis jusque là...qui s'était embrassé...à de nombreuses reprises. Oui, tout cela était un peu compliqué.
Mais aucune de ces questions ne trottaient vraiment dans la tête de la jeune femme, une fois que son regard était posé sur lui. En son absence, elle s'interrogeait, retournait les faits dans tous les sens pour y trouver un sens, essayait de comprendre le pourquoi du comment, mais quand il était avec elle, elle se laissait simplement vivre sans se poser la moindre question. C'était un des nombreux pouvoirs qu'avait ce garçon sur elle : celui d'apaiser ses pensées. Alors là, le regardant s'installer et observer les travaux qui avaient été opérés dans la pièce, elle ne pensait plus à rien, trop occupée à essayer de contrôler le sourire idiot qui tentait de se frayer un chemin sur son visage.

Il répondit sans surprise par la positive à sa question, la gratifiant d'un sourire chaleureux, qui la mis encore un peu plus à l'aise (bien qu'elle n'a jamais ressentit le moindre malaise en sa présence), avant de s'approcher d'elle doucement, sensation agréablement familière. Il posa délicatement ses mains sur ses joues, et elle sentit une douce chaleur émaner de ce premier contact physique depuis leur arrivée ici. Tout naturellement, elle vint poser ses mains sur la taille du jeune homme, comme si c'était leur place.

- Je pense que tant que je suis près de toi, tout ira bien. Pas vrai?

Ces quelques mots lui réchauffèrent le coeur, comme toujours. Il avait le don de trouver les mots qu'il fallait, au moment où il le fallait, et cette petite déclaration ne fit qu'accentuer un peu plus son sourire. Elle n'avait que très peu de certitude dans la vie : elle ne savait pas ce que sa vie serait, où elle irait étudier, qui seraient ses amis à l'université, si elle aimerait un jour les brocolis - il y avait très peu de chances pour cela -, mais il y avait bien une chose dont elle était certaine, c'était que Pâris ferait toujours partie de sa vie, d'une façon où d'une autre, et qu'il était la seule personne dont elle aurait toujours besoin pour être parfaitement heureuse.

- Exactement ! elle lui répondit tendrement, avant de le voir s'approcher un peu plus d'elle, afin de déposer un petit baiser sur son front, geste plus que familier entre eux. Elle ferma les yeux quelques instants profitant de ce petit moment de tendresse, et se figea un peu en les rouvrant, croisant le regard de Pâris. Elle savait pertinemment ce qu'il avait en tête : elle avait exactement la même chose. Ces regards là étaient relativement nouveaux entre eux, mais elle n'avait plus le moindre soucis pour les déchiffrer à présent.
Ce fut donc sans surprise et avec une naturel fou, qu'elle sentit ses lèvres se poser sur les siennes. Mais l'absence de surprise n'ôta rien à la vague de frisson habituelle qui s'empara d'elle à son contact.
Ce baiser d'une tendresse folle ne dura que quelques instants, instants qui accaparèrent totalement l'attention de la jeune femme, tant et si bien qu'elle n'entendit pas ses amis descendre au rez-de-chaussée. Ce fut le cri de Terry qui fit éclater la petite bulle des deux tourtereaux. Gwen sursauta, ôtant par réflexe ses mains du torse de Pâris, tandis que ses joues se teintaient de rose.
Prise sur le fait, elle passa sa main dans ses cheveux, tandis qu'un petit rire nerveux s'échappait de ses lèvres
- Oui...hum... elle balbutia, maladroite, avant d'être interrompue par Jenna, qui voulait elle aussi y aller de son commentaire
- Ah ben il était temps ! elle s'exclama, affichant un sourire amicale et amusé, bien peu surprise par cette découverte. Cela faisait en effet bien des mois qu'elle faisait des allusions quant à ce couple éventuel, allusions que la blondinette s'évertuait à ignorer ou à démonter à chaque fois qu'elles étaient faites. Les deux jeunes femme échangèrent donc un regard complice, attisant un peu plus le feu sur les joues de la blonde des deux.
- Oui... elle répéta, incapable de trouver autre chose à dire. Ils n'avaient encore parlé de rien tous les deux, alors trouver des mots pour expliquer cela à d'autres, était un peu compliqué. Elle opta donc pour l'option "changer de conversation".
- Vous...vous êtes bien installés ? elle demanda comme si de rien n'était, sans même remarquer que son bras s'était gentiment glissé autour de la taille de Pâris, comme pouvoir avoir un peu de soutient face à cette situation pour le moins délicate : ils étaient repérés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New-York
• Emploi/loisirs : Lycéen

• Avatar : Cole Sprouse
• Messages : 83
• Date d'inscription : 24/09/2017

• Pseudo ou Prénom : Moony
• Ta date de naissance : 30/10/1999
More
Ma petite vie
• Age: 18
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Ven 30 Mar - 22:47


Love is for us



L'arrivée des autres ne put empêcher Pâris de soupirer. Il aurait voulu rester plus longtemps sur les lèvres de la jeune femme. Chose qu'il y a quelques temps n'étaient à peine dans ses pensées. Devenait-il comme Arès, accroc aux lèvres de Gwen?

Les commentaires des autres et la gêne de la jeune femme le fit simplement sourire. Il ne dit cependant aucun mot, laissant Gwen gérer la chose comme elle pouvait. Il passa tout de même son bras autour de sa taille, en sentant le sien autour de la sienne. Pâris regarda Gwen alors quelques instants.

- Oui, tranquillement! Elle est géniale cette maison, Gwen! Pourquoi tu nous en a jamais parlé?

- En vérité, les travaux n'ont pas permis à Gwen de vous la faire visiter avant. Bon, faudrait qu'on aille faire les courses, non?

- Oh, vous embêtez pas! On a pris de quoi dans une glacière avec les filles. D'ailleurs, Pâris, chapeau. Je croyais pas que t'étais aussi doué qu'Arès.

À l'évocation de son jumeau, le visage de Pâris se ferma. Il n'aimait pas ou plutôt détestait qu'on le compare à son frère. Surtout concernant les filles. Arès les traitait comme de la viande, passant d'une à l'autre rapidement. Pâris avait d'ailleurs du réconforter Gwen, après leur séparation. Le jeune homme était lui, beaucoup plus doux, allant petit à petit. Avec la jeune fille, il comptait bien prendre son temps.Elle avait toujours été la perle de ses yeux océans et cela ne changerait pas d'ici tôt.

- Moi aussi, j'ai droit à un bisou, Pâris? Ou c'est l'exclusivité de Gwen?

La jeune fille exprima un rire, tandis que l'adolescent soupira légèrement avant de regarder la blonde. Il finit par se détacher de sa meilleure amie pour rejoindre la partie basse de la maison.

- Je l'ai vexé? Ou il y a un autre problème? Je plaisantais, tu sais.

Se dirigeant vers la cuisine, Wolf fouilla dans la glacière pour trouver quelques produits frais. Il fouilla également dans le frigo qui avait été, il semblerait, rempli pour les ados. Le jeune homme prit alors quelques légumes et d'autres ingrédients, avant d'enfiler un tablier. Se rinçant les mains, Pâris s'attela à la préparation du repas. En effet, onze heures venait de sonner à l'horloge et le diner n'allait pas se faire tout seul.

Comme ça, je ne serais pas embêter.pensa-t-il. D'un coup de coude, il alluma la radio qui diffusa une légère musique. Kids in America !s'écria-t-il intérieurement. Un sourire s'étala sur les lèvres du jeune homme, tandis qu'il commença à couper ses légumes. Sa tête bougeait tranquillement, tandis que les paroles se dessinaient sur ses lèvres charnues. Sa voix résonnait dans la cuisine, quand Alan débarqua.

- Hey mec. Désolé pour t'à l'heure. Je sais qu'entre toi et ton frère, c'est pas trop la joie...

Il déposa sa main sur l'épaule de Wolf qui lui répondit simplement.

- T'inquiète, mec.

- Oh, tu sais cuisiner? Sympa! Tu veux que je te donne un coup de main?

- Ca va aller. Va plutôt t'entrainer aux jeux-vidéos, que je ne te mettes pas une raclée après.

Alan éclata de rire, avant de quitter la cuisine. Pâris continua de se déhancher sur la musique, tout en mettant sa préparation dans une casserole. La cuisine lui avait toujours plu. Il aidait souvent sa mère à la maison et puis, cela lui permettait de réfléchir.

Que comptait-il faire de ce week-end? Allait-il parler plus sérieusement à Gwen de ses sentiments? Etaient-ils en couple? Tout trottait dans sa tête, mais cela ne lui faisait pas plus d'effet que la musique présente dans la pièce.


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New York
• Emploi/loisirs : Lycéenne

• Avatar : Lili *cutie* Renhart
• Messages : 111
• Date d'inscription : 24/09/2017

More
Ma petite vie
• Age: 17 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Mer 25 Avr - 0:56


Pâris & Gwen


« Week end entre amis... »



Voilà qui était pour le moins gênant. Les adolescents étaient tous les deux assez réservés quant il s'agissait de leurs relations sentimentales (preuve supplémentaires attestant du fait que Gwen n'était vraiment pas faite pour Arès qui lui, adorait se mettre en scène avec ses copines) et pour sa part, Gwen était encore plus réservée quant cela touchait à Pâris. Elle n'aimait pas particulièrement parler d'eux et de leur relation, persuadée que cela ne les concernait qu'eux justement. Ils étaient dans leurs petites bulles et elle n'avait pas envie de laisser qui que ce soit y faire irruption. Alors l'arrivée de leurs amis qui les prirent sur le fait, la mis vraiment mal à l'aise. Mais elle n'était pas seule comme l'attestait le bras qui enserrait sa taille, c'était déjà ça, et Pâris lui, n'avait pas l'air particulièrement gêné par tout ça.
Ils échangeaient un de ces regards dont ils avaient le secret, tandis que les autres répondaient à la question qu'elle avait posé juste avant, réponse qu'elle écouta d'une oreille plus que distraite, bien plus intéressée par les lèvres de Pâris à quelques centimètres d'elle.
A son tour, Pâris tenta donc de détourner la conversation du duo qu'il formait avec Gwen en parlant des courses. Oui, ça c'était une super idée. Ils n'allaient pas tenir bien longtemps ici sans cela. Heureusement, les autres avaient apparemment déjà pensé à tout et avaient apporté une glacière pleine de victuailles

- Génial ! Merci d'y avoir pensé ! elle répondit en souriant, avant de sentir le vent changer de direction : le prénom d'Arès venait d'être prononcé, ce qui n'annonçait rien de bon, surtout dans cette situation. Elle savait bien que son histoire avec lui était encore un sujet délicat pour Pâris, et parler de l'autre jumeau, là, maintenant, allait clairement le contrarier. Elle le sentit presque physiquement se renfermer, ce qui la contraria à son tour.
- Moi aussi, j'ai droit à un bisou, Pâris? Ou c'est l'exclusivité de Gwen? Cette Terry venait de manquer une belle occasion de se taire, une fois encore. Elle avait un don incroyable pour mettre les pieds dans le plat.

- Terry... elle lâcha dans un soupire réprobateur. Mais le mal était déjà fait. Elle sentit le bras de Pâris quitter son dos et le regarda s'éloigner sans un mot, réaction typique d'un Wolfy en colère.
- Je l'ai vexé? Ou il y a un autre problème? Je plaisantais, tu sais. tenta de se défendre la jeune femme, sans réaliser qu'une telle chose était inutile. Elle venait de contrarier le loup de la blondinette, il était donc parfaitement inutile d'attendre de sa part un quelconque soutient.

- T'es sérieuse Terry ? Faudra travailler ton tact parce que vraiment, t'as d'incroyables lacunes ! elle pesta donc, franchement contrariée par la tournure que venaient de prendre les événements
- Roh ça va, je rigolais juste...
- Ben revoit ton sens de l'humour aussi alors ! C'est de Pâris et d'Arès Wolf dont il s'agit...on ne plaisante pas avec les jumeaux Wolf tu le sais bien ! elle se retint tant bien que mal de ponctuer sa phrase d'une "idiote" qui aurait pourtant été bien mérité, avant de quitter le petit groupe pour rejoindre sa chambre. Il était inutile de rejoindre Pâris maintenant : contrarié comme il l'était, il serait inutile d'essayer de discuter avec lui.

Elle poursuivit donc son installation toute seule, histoire de laisser un peu de temps aux esprits pour s'apaiser. Son sac défait, elle entendit de petits coups retentir sur sa porte, attirant son attention. Terry 2 : le retour. La jeune femme, penaude, souhaitait lui présenter ses excuses pour sa maladresse.  

- C'est pas grave...moi ça va...mais tu devrais attendre un peu avant d'aller voir Pâris...petit conseil. Et désolée d'avoir haussé le ton la blondinette esquissa un sourire en coin, signe que tout était réglé entres elles, avant de se décider à tenter une approche auprès de son loup.

Elle redescendit donc les escaliers menant à la partie principale de maison et se laissa guider par la voix de Pâris. S'il chantait c'est qu'il allait mieux. Elle entra dans la cuisine, trouvant son ami s'attelant dans la pièce, dos à elle, ce qui lui tira un sourire attendrit. A pas feutré, elle s'avança vers lui et glissa délicatement ses bras autour de sa taille.

- Ca va mon loup ? elle s'enquit donc en posant sa tête dans son dos.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New-York
• Emploi/loisirs : Lycéen

• Avatar : Cole Sprouse
• Messages : 83
• Date d'inscription : 24/09/2017

• Pseudo ou Prénom : Moony
• Ta date de naissance : 30/10/1999
More
Ma petite vie
• Age: 18
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Mer 25 Avr - 19:49


Love is for us



Entendre les reproches de Gwen envers son amie rassura Pâris. Il savait bien que la jeune femme ne laisserait pas quelqu'un manquer de respect au blond. Mais peut-être que sa réaction avait-elle été beaucoup trop exagérée?

L'arrivée d'Alan ne l'avait aucunement dérangé et cela lui avait plus faire plaisir. Savoir que l'autre homme de la maison n'était pas aussi idiot que son frère, le rassurait. Au moins, Pâris avait trouvé un ami qui n'était pas de la gente féminine. Pas que cela ne le dérangeait, mais la compagnie masculine lui était souvent moins... moins gênante. Lorsque le jeune homme quitta la cuisine, laissant le jumeau Wolf finir de préparer le diner, ce fut le tour de Gwen de rentrer dans la meilleure pièce de la maison.

Pâris ne la vit pas venir, mais cela ne le fit pas sursauter. Au contraire, un sourire doux vint se dessiner sur ses lèvres charnues, tandis qu'il surveillait le feu. Tout lui plaisait chez elle. Il le ressentait au fond de sa poitrine. Ses contacts lui fournissaient la dose de frissons qu'il avait parfois de la peine à comprendre, mais qu'il appréciait.

- Ca va. Ratatouille et tofu à ma sauce pour le diner, j'imagine que c'est parfait?

Deposant un couvercle sur la casserole, Pâris se retourna vers la jeune femme pour déposer un baiser sur son front. Il se serra comme souvent contre elle, front contre front. Son coeur battait anormalement vite, mais le jeune américain ne semblait s'en soucier. Tout ce qui comptait était les yeux verts de la demoiselle plongés dans les siens. Ses mains liées au siennes, un sourire en coin vint se dessiner sur son visage.

- On en était où déjà?

Sa main vint doucement caresser sa joue, avant que ses lèvres viennent se lier dans un souffle aux siennes. Ce fut tendre et sans autre intention que le bonheur que cela leur procurait. Après quelques minutes, Pâris se détacha avec un sourire, avant de reprendre ses cuissons.

- Tu m'aides princesse?

Il l'avait placé entre ses bras et guidait ses gestes pour ne pas qu'elle soit blessée. Une fois terminé, Pâris libéra sa belle et servit les assiettes.

- À table!

Ammenant le tout, il se dirigea vers le salon et déposa le tout sur la table, ainsi que couverts et verres. Les trois autres se précipitèrent, les deux filles s'asseyant aux cotés du jeune Wolf. Alan lanca un regard aux jeunes filles pour qu'elles laissent une place à Gwen, mais aucune d'entre elles ne bougea. Ce fut Pâris qui se déplaça pour prendre place aux cotés de sa douce. Déposant sa serviette sur ses genoux, il souhaita bon appétit à ses compagnon et se mit à manger l'assiette chaude.

Le repas se passa tranquillement, comptant rires et joie. Après celui-ci, Pâris et Alan partagèrent quelques parties de jeux-vidéos. Le spectacle était assez cocasse. Terry se trouvait entre les deux garçons, essayant de comprendre et de participer. Jenna lisait un bouquin dans un fauteuil et les deux mâles restaient concentrés, malgré que Pâris tienne sa blonde contre lui, son torse contre son dos.

- Je crois que je t'ai encore eu Alan!

- Non, mais non! Comment tu fais???

- Ahaha, tu crois que je passe mes journées à seulement écrire et lire, quand je suis pas au lycée?

- Bon les mecs, on fait une action-vérité? Je suis sûr que ça peut être marrant!

Les autres partant, Pâris céda lui aussi et s'attendit au pire.

EXORDIUM.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New York
• Emploi/loisirs : Lycéenne

• Avatar : Lili *cutie* Renhart
• Messages : 111
• Date d'inscription : 24/09/2017

More
Ma petite vie
• Age: 17 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Jeu 26 Avr - 0:00


Pâris & Gwen


« Week end entre amis... »



-Ca va. Ratatouille et tofu à ma sauce pour le diner, j'imagine que c'est parfait? il lui répondit calmement. Les nerfs étaient donc définitivement retombés. Génial. Un léger sourire étira donc ses lèvres, tandis qu'elle lui répondit, amusée

- C'est Terry qui sera contente...elle déteste les légumes ! un petit rire amusé s'échappa de ses lèvres, tandis qu'elle se demandait s'il le savait et s'il l'avait fait exprès ou si c'était le destin qui jouait en sa faveur.

Sans plus attendre, il fit volte face, posant un doux baiser contre son front, tandis qu'elle inspirait profondément, appréciant la douceur de ce moment. Ce genre de moments étaient de moins en moins rares entre eux ces derniers temps et pourtant ils n'en restaient pas moins précieux et agréables. Pire encore, elle avait comme l'impression qu'elle ne pourrait jamais s'en lasser et encore moins de s'en passer.
- On en était où déjà? il lui demanda, agrandissant alors un peu plus la taille du sourire sur le visage de la blondinette. Sa main sur sa joue, elle ne pu s'empêcher de se mordiller légèrement la lèvre inférieur Quelque part par là il me semble... elle lui répondit comme dans un murmure, avant de lui rendre son baiser, sans se faire prier. Comment se débrouillait-il pour lui faire autant d'effet à chaque fois ? C'était vraiment à n'y rien comprendre.

Une fois encore, il mit fin au baiser, beaucoup trop tôt à son gout, lui proposant alors de prendre part à la suite de la préparation du diner.
- Si il le faut... elle répondit en soupirant, feignant alors un désintérêt total dans la tâche à venir. Cuisiner ne la dérangeait pas le moins du monde, mais se passer de ses lèvres, beaucoup plus. Elle se laissa cependant guider, appréciant grandement ses bras autour d'elle, beaucoup plus que ce qu'il la guidait à faire et regretta presque que tout soit terminé. Elle se décala donc pour le laisser s'affairer, et en fit de même de son côté.
Elle attrapa cinq verres dans un placard qu'elle posa sur un plateau, juste à côté d'un pichet qu'elle remplit d'eau et de quelques glaçons. Elle prit également une bouteille de soda amenée par ses amis, au moment où Pâris quittait la pièce les bras chargés. Elle s'apprêtait à le suivre avec son plateau, quand elle se souvint que d'ordinaire, la cave à vin de ses parents était toujours remplie. Elle reposa donc le plateau sur l'îlot central et ouvrit une trappe dans un des murs, découvrant alors un certain nombre de bouteilles de vin rouge et blanc. Avec précaution et vigilance, elle prit les moins vieilles d'entre elles (et donc la moins chère), une de chaque, et les posa sur le plateau, avant d'attraper un ouvre bouteille électrique dans un des tiroirs.
Le plateau chargés, elle prit à son tour le chemin vers la pièce principale où tout le monde s'installait déjà à table, quand elle entendit comme prévu, les complaintes de Terry quant au menu du soir.
- Qu'est-ce que c'est ça ? Des légumes ? Mais c'est pas bon les légumes vous abusez les gars... et blablabla.
- Arrêtes donc de faire l'enfant Terry ! lui lança Jenna, légèrement agacée par le comportement de la jeune femme. Ils ont cuisiné alors que tu te tournais les pouces ! Quand tu cuisineras, tu pourras te plaindre. Là, elle avait bien raison. Jenna, c'était en général la voix de la sagesse.

- Regardez ce que je nous ais trouvé ! elle lança en souriant histoire d'une fois encore détourner l'attention de tout un chacun, posant son plateau à côté de la nourriture. En levant le nez, elle remarqua les deux jeunes femmes confortablement installées autour de Pâris...génial. Tant pis. Elle pourrait sans doute tenir un repas loin de lui, pas vrai ?

- Houuu génial ! lança Terry tout à coup beaucoup plus enjouée. L'alcool était en général sa faiblesse et elle tendait déjà son verre en direction de la blondinette qui s'attelait à déboucher les deux bouteilles. Elle servit donc la jeune femme et, concentrée sur sa tache, elle ne remarqua pas tout de suite la présence de Pâris à ses côtés. Tout le monde servis, elle prit place sur sa chaise, remarquant enfin que son blondinet l'avait rejoint. Un léger sourire étira le coin de ses lèvres tandis qu'elle s'installait, avant qu'elle n'attaque à son tour son délicieux repas. Même Terry ne pipa mot tellement ce plat était bon.

Le repas terminé, toute la troupe se dirigea dans le salon, tandis que Gwen faisait un peu de rangement dans la cuisine. C'était après tout chez elle ici, et il était hors de question qu'elle remette la maison à ses parents dans un sale état. Le lave vaisselle chargé, elle se resservit un verre de vin blanc, terminant ainsi la bouteille, avant de rejoindre ses amis. Jenna, comme à son habitude, étant tranquillement installée à lire, pas le moins du monde dérangée par les palabres des garçons pourtant bien agités par leur partie.

A son arrivée dans la pièce, Pâris lui ouvrit les bras l'invitant à s'y blottir et elle ne se fit pas prier, prenant place juste devant lui et décalant légèrement sa tête sur la gauche pour qu'il puisse voir l'écran. Il fallait bien l'admettre, elle n'avait pas une passion dévorante pour les jeux vidéos, mais Pâris, il aimait ça et elle aimait Pâris...Alors elle restât là, confortablement installée dans ses bras à siroter son verre de vin, un peu perdue dans ses pensées.
Elle était bien là, très bien...trop bien pour une simple amie. Il faudrait sans doute qu'ils en viennent à parler de leur situation à un moment où à un autre. Mais que fallait-il en dire au juste ? Elle n'en avait pas la moindre idée.

- Bon les mecs, on fait une action-vérité? Je suis sûr que ça peut être marrant! lança alors Terry, apparemment lassée de les regarder jouer, tirant la jeune femme de ses pensées. Bien sur, Alan accepta, voyant là une opportunité d'arrêter de se faire botter le derrière par Wolfy, et il en fut de même pour Jenna. A trois contre deux, elle savait très bien qu'il lui serait très difficile de s'en sortir sans participer à ce jeu qu'elle n'affectionnait pas particulièrement. Il n'y avait en général, jamais rien de bon qui sortait d'une partie "d'action ou vérité".  

- Heu...ouai pourquoi pas... elle répondit donc, avant d'entendre Pâris acquiescer à son tour.

-Génial ! Je commence ! Pâris : action ou vérité ? lança Terry en se tournant vers Pâris, une pointe de malice dans le regard.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New-York
• Emploi/loisirs : Lycéen

• Avatar : Cole Sprouse
• Messages : 83
• Date d'inscription : 24/09/2017

• Pseudo ou Prénom : Moony
• Ta date de naissance : 30/10/1999
More
Ma petite vie
• Age: 18
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   Lun 7 Mai - 21:27


Love is for us

Le diner s'était bien passé, malgré les premières jérémiades de Terry. Certains auraient pu prétendre que  le jeune homme avait fait exprès de préparer des légumes, mais en vérité, c'était surtout son végétarisme qui était en cause. En effet, Pâris ne mangeait plus de viande depuis un moment déjà et il avait donc appris à confectionner des plats simples, mais délicieux que même Terry en prit une deuxième assiette.

Pendant leurs parties, Pâris ressentait bien le fait que Gwen était dans ses pensées. Il est vrai qu'ils agissaient différemment depuis leur premier baiser. Sa mère avait été rapidement au courant de leurs actions, car le jeune Wolf aimait avoir un avis féminin sur ses actions ou ses futurs avis. Elena lui avait clairement conseillé de se laisser aller et de "prendre les choses comme elles viennent". Wolfy avait suivi les règles à la lettre et suivait ses envies avec la jeune Crowley. Quitte à l'embrasser à n'importe quel moment.

Cependant, il savait bien qu'un moment ou à un autre, une discussion s'imposerait entre eux, comme par le passé, quand Gwen avait certains problèmes relationnels et que son jeune ami lui donnait son avis, sur telle ou telle situation, bien que son frère jumeau en fasse partie la plupart du temps.

Action et vérité, Pâris n'en avait pratiquement jamais entendu parler. Certes, c'était plutôt Arès le spécialiste qui en profitait toujours pour galocher la fille qui l'intéressait. Dans ses réunions entre "geeks", le jeune homme jouait plus facilement aux jeux-vidéos ou à Donjons et Dragons. Il était d'ailleurs plutôt doué pour les jeux de rôles en tant que maitre du jeu, bien évidemment. Son imagination était débordante comme sa personnalité.

Terry le regarda avec malice. Soit la jeune femme sentait qu'un couple allait se former, soit elle voulait provoquer la maîtresse de maison.

- Je dirais vérité.

La jeune femme fit une moue, avant de s'avancer vers le jeune homme.

"Tu as déjà couché avec une fille, Wolf? Ou tu es puceau?"

"Terry!" avait répliqué Jenna en soulevant les yeux au ciel. Malgré qu'elles soient meilleures amies, le jeune homme voyait bien qui était la plus mature des deux. Il s'en amusa alors en souriant grandement à la jeune femme.

- Me prendrais-tu pour un le cliché du geek, Terry? Bien sûr que je l'ai déjà fait. Cependant, je n'ai pas une aussi grande expérience que certains d'entre vous.  

Son adversaire exprima un sourire coquin, avant de se mordre la lèvre. DANGER. Il avait bien compris ce que cherchait la jeune femme. Elle comptait le faire craquer, comme toute bonne amie le ferait pour veiller à la sécurité d'une autre. Ou alors elle avait changé de cible.

Oui, il l'avait déjà fait, mais il n'en gardait pas un très bon souvenir. C'était quelque chose de très simple, mais la jeune femme qu'il avait "aimé" s'était complètement foutu de lui. Son but? Gagner le pari de se faire deux jumeaux. Cependant, elle avait eu plus de plaisir avec Pâris, ce qu'elle avait fait diffusé dans tout le lycée. Rendant le jeune homme rouge de timidité.

Les questions s'enchainèrent et Pâris fut analysé par Terry de fond en comble. Ou presque, car le jeune homme gardait une vie privée. Il avait du embrasser Gwen à plusieurs endroits du corps, comme la bouche, le cou et les mains, ce qui n'avait aucun sens. La température de la pièce semblait augmenté, depuis que Jenna avait fini par monter dans sa chambre, assumée par les âneries de sa meilleure amie. Terry était alors sur les genoux d'Alan qui regardait Pâris avec désespoir.

Puis vint cette action que Pâris n'attendait pas.

- Terry, embrasse chacun d'entre nous et dis nous qui embrasse le mieux!

Wolf avait regardé Alan avec incompréhension, mais celui-ci lui fit comprendre que cela était un jeu et que ce n'était pas grave. Terry embrassa alors Gwen, avant d'embrasser Alan. Puis, elle s'approcha de Pâris, légèrement ivre et déposa doucement ses lèvres contre les siennes, dans un baiser plus que passionné. La demoiselle passa alors une main dans les cheveux du blond, prolongeant ce baiser inattendu. Son interlocuteur eut pourtant aucune réaction qui laisserait supposer l'appréciation.

Quand elle eut terminé, Terry se pourlécha les babines avec un sourire qui laissait supposer bien des choses.

- Bon, définitivement, Pâris est vainqueur!

Après quelques minutes, le jeune homme abandonna le trio pour aller se reposer. Tous se souhaitèrent bonne nuit et rejoignit leur chambre. Pâris alla alors dans la salle de bain pour se doucher encore une fois et rentra dans sa chambre en sifflotant au bout d'une vingtaine de minutes.

C'est en ouvrant la porte que le lycéen ouvrit grand les yeux surpris.

Terry se trouvait là, dans une chemise de nuit légèrement plus sexy qu'il ne l'aurait imaginé.

- Coucou Pâris... Viens n'aie pas peur...

Le jeune homme ne bougea pas d'un poil, prêt à partir en courant. La jeune femme se leva alors pour fermer la porte, l'attirant vers l'intérieur. Elle le plaqua ensuite contre le bois.

- J'avais concocté cela pour Alan, mais vu que tu m'as l'air beaucoup plus intéressant et beaucoup plus monté....

Sa main descendit sur sa serviette, caressant l'entre-jambe du blond qui poussa un cri de surprise. Les lèvres de la jeune femme se posèrent contre le cou du jeune anglais, tandis qu'elle essayait de contrôler les bras de celui-ci. Tétanisé, Pâris ne bougea pas, jusqu'à ce qu'elle fasse tomber sa serviette.

- Terry...je....

-Détends-toi...

- Je... NON!

La poussant en arrière, Pâris récupéra sa serviette, avant de courir jusqu'à la chambre de Gwen. Il entra alors à l'intérieur, tandis que Terry le poursuivait. Fermant la porte d'un coup, il se trouva haletant, tandis que la brune toquait contre la porte.

- Allez chéri! Je ne veux pas te faire de mal.

- Laisse moi tranquille! Tu n'as pas compris que mon coeur est déjà pris? T'es complètement folle, Terry! Complètement folle!

EXORDIUM.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Week end entre amis... + PÂRIS & GWEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sortie entre amis
» Sortie entre amis (suite)
» Petit pari entre amis
» Une sortie entre amis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
Le cœur du jeu
 :: Let's get real :: Outside
-
Sauter vers:  

EVENT EN COURS

Comme chaque année, Cancun devient le centre névralgique des étudiants du monde entier pour son incontournable Spring Break. Six semaines de fête, de débauche et de folie. Nous sommes le premier avril, il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’ambiance Mexicaine. Ne passez pas à côté de cette dernière chance de vous vider la tête, d’oublier les problèmes du quotidien et de lâcher prise, tout simplement !
➼ Personnages | 6 - les découvrir ICI
➼ Sujet de groupe | 1 - le découvrir PAR ICI
➼ Sujets individuels | X - les découvrir ICI

LES Persos Ephémères