Partagez | 
 

 
Matthew M. Handerson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 17:38



MATTHEW MAXIMILLIAN HANDERSON

 

IDENTITE COMPLETE
32 ans
Célibataire
Los Angeles
Médecin urgentiste
Let's get real
Plus sur toi derrière l'écran

TON PTIT NOM : Laureline •AGE : 27 ans • ♀ OU ♂ : Fille! • D’OÙ VIENS TU ? : Belgique, le plus beau pays du monde! • TON PERSONNAGE EST: Un magnifique scénario • COMMENT AS-TU TROUVÉ LE SHELTER : Par FB • UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE : Je suis amoureuse du lien qui uni les deux personnages.        



TON CONTEXTE DE JEU
Contexte N°4 dans le Recueil
Bienvenue à Los Angeles, la cité des anges, la ville de tous les excès et de tous les possibles, accueillant les rêves de grandeurs et de décadence de tout un chacun. Dans cette ville où les apparences prennent tant de place, où les ambitions poussent à tous les extrêmes et ou les désillusions sont parfois grandes, il est possible de trouver quelques habitants qui n'ont que faire du règne despotique de ce grand panneau "Hollywood" trônant fièrement sur les hauteurs de la ville, et pour qui, la vie a une toute autre couleur. Ici aussi, on peut trouver des gens simples et vrais, pour qui les strass et les paillettes n'ont pas la moindre importance, des gens qui n'aspirent qu'à être heureux et à atteindre leurs rêves un peu moins grands que ceux des autres.
C'est dans ce bain où se côtoient quotidiennement, paillettes et baskets, faux semblants et simplicité de vie, couteau dans le dos et câlins chaleureux, que baignent et se débattent les habitants de cette ville si merveilleuse et si passionnante.  
La page du contexte



TA PERSONNALITÉ
Mystérieux, surtout depuis cette fameuse nuit. Je préfère largement garder ce secret pour moi. Rien que pour moi. Ma sœur jumelle ne le sait pas. Ne le saura pas. – Réservé ne veut pas dire timide. Surtout dans le boulot que j’effectue. La timidité n’a pas lui d’être. Réservé, parce que je ne montre pas forcément mes sentiments. Je ne donne que très rarement mon avis en dehors de l’hôpital. J’ai toujours peur d’en dire trop et de finir par révéler mon secret. – Le sourire, toujours garder le sourire. Il y a pire qu’un café renversé ou encore qu’un bus raté. Il y a la mort. – Ma famille est ce que j’ai de plus précieux au monde. Même si l’on ne se voit que très très peu, si l’un d’entre eux ont un problème, j’accours. C’est de même avec mes amis très proches. La loyauté me défini plutôt bien. – Ma sœur adore les gerberas. A notre anniversaire, si je ne peux être présent, je lui envoie un bouquet de ces fleurs. Je connais tout d’elle et des gens qui m’entourent. J’aime faire attention à eux, veiller à ce qu’ils soient bien en tout temps. Toutes ces fois où j’apporte un paquet de chocolat dans la salle réservée au personnel médical aux urgences. Juste pour faire plaisir, pour leur donner du courage. – Alors, il paraît que je suis responsable. Je l’ai tout le temps été sauf cette nuit. J’ai pris la fuite, comme un lâche. Je mets cela sur le coup e la panique totale. J’ai vérifié le dossier, je ne pouvais rien faire pour ce jeune homme décédé. Il était mort sur le coup. Je me rassure comme je le peux. Revenons à nos moutons. Pourquoi je suis responsable ? Je vous rappelle mon métier peut-être ? – Mon travail est mon tout. D’ailleurs, je ne sors pas en dehors de mon boulot. Je fais des courses, mange, dors et me rends au travail. Là, je me sens bien et surtout, utile ! Sauver des vies est ce que j’aime. Manquer la Noël ? Pas de soucis. Je prends la garde d’une collègue pour qu’elle puisse fêter le premier anniversaire de sa fille. Je peux vous donner plein d’exemples différents. – Mon rêve ? Être chef de service des urgences. Je sais que j’y arriverai. Je suis ambitieux. Que l’on s’entende, je ne le suis pas que dans mon travail ! – Rassurer les gens est ma spécificité. Lorsqu’un patient vient pour une crise de panique, ils m’envoient rapidement. Ils savent que je sais y faire. C’est cette chaleur que je dégage. Ma façon d’être, de faire. – C’est d’ailleurs aussi parce que j’écoute ces personnes attentivement qu’ils trouvent tous que j’y ai ma place. Combien de fois mes collègues ne m’ont pas dit que je m’étais trompé de spécialité. J’aurai dû être psychiatre d’après eux. Mais, franchement, je n’aurai pas tenu le coup. Pour mes quelques rares amis,  ils m’appellent lorsqu’ils ont besoin d’une oreille attentive. Lorsqu’ils n’ont pas le moral, ils passent à la maison et je les écoute, tout simplement. Sans juger sans donner de solutions. Ils les trouvent tous seuls. Je suis cette oreille attentive qui les écoutera à toute heure de la journée. Peu importe si je suis de garde, je prends ma pause à ce moment. S’ils ont besoin de moi, je suis présent. – Bon, je n’ai pas que des qualités. Il paraît que je suis têtu. Disons plutôt que lorsque j’ai décidé quelque chose, cela doit se passer. J’ai toujours ce que je veux. Gardez le bien en tête ! – Suite à cette nuit – là, je ne me confie jamais à personne. Je suis cette personne à l’écoute. Mais je ne dis rien sur mon ressenti de peur d’en dévoiler de trop. D’avouer mon secret…
TES CARACTÉRISTIQUES
J’aime le café au lait. Vous voyez ce que l’on appelle un Latte ? Oui, ce café de fille. Et bien, j’en bois facilement trois par jour. Pas bon pour la santé, vous me dites ? Je suis médecin, je sais ce que je fais. Et puis, il faut bien mourir de quelque chose, non ? Certains ont une vie irréprochable et meurent d’un accident de voiture alors qu’ils respectaient le code de la route. (De nouveau, c’est la carapace qui parle. Je ne relativise pas du tout comme cela en vrai.). – La grenadine est ma boisson de prédilection. J’ai même la bouteille de sirop dans mon casier, c’est pour vous dire ! Je déteste l’eau, je trouve qu’elle n’a pas de goût. Sauf cette eau belge que l’on ne trouve presque pas par ici. – Je passe presque jamais par chez moi, j’ai une maison mais elle est presque vide de meubles. Je n’ai pas de fauteuil ni même de meuble pour la télévision vu que je n’en ai pas. Je vis dans la cuisine où j’ai installé une petite table. Mes vêtements sont dans des valises. La table à repasser traine dans la salle à manger, enfin ce qui devrait l’être. Un lit se trouve au milieu de ma chambre. Pourtant, j’habite une magnifique et immense villa. Je n’ai jamais pris le temps de l’aménager. Et, franchement, je n’en ai pas besoin. Cela me convient bien. Du coup, je n’invite personne à la maison. En même temps, je n’ai pas le temps. Mon temps libre, je le passe au travail.


Creusons un peu

1. So happy together…

05h36, quelle belle heure pour pointer le bout de son nez, non ? Ma maman avait un travail assez bref. Mais quelque chose me dit qu’elle se souviendra toujours de ma naissance. Enfin, je devrai plutôt dire de notre naissance, non ? Ma sœur jumelle est sortie très peu de temps avant moi. Mais assez pour qu’elle puisse me dire plusieurs fois que c’est elle la grande sœur, que je ne suis que son petit frère. J’aimais assez bien qu’elle dise le « que ». Nous n’avions pas de relation fusionnelle, nous nous entendions plutôt comme de « simples » frères et sœurs. On se chamaillait beaucoup lorsque nous étions enfants, nous nous dénoncions l’un l’autre lorsqu’une bêtise avait été faite. A l’époque, je n’en riais pas mais cela m’a créé de merveilleux souvenirs. Ma mère était (enfin, elle l’est toujours) une grande chirurgienne de renommée. Mon père, quant à lui, est avocat en cour d’appel. Autant vous dire qu’ils sont tous les deux carriéristes. Nous nous sommes débrouillés tous seuls une bonne partie de notre enfance. Il y avait bien la nounou : Louise. Mais lorsque nous avons eu 12 ans, nos parents ont décidé que nous étions assez grands pour nous débrouiller. Cela explique notre totale indépendance.

2. We are young …

Vous voyez tous cette scène de film américain où tous les étudiants jettent leur chapeau lors de la remise des diplômes ? Et bien, je suis passé par là aussi. Et qu’est ce que j’en suis fier ! J’étais un très bon élève. J’avais donc choisi de suivre des études de médecine. Je suis en admiration devant le travail de ma mère. Il m’est arrivé, quand j’étais très petit, de l’accompagner à l’hôpital. Ma sœur, elle, accompagnait mon père au tribunal. De façon pas du tout étonnante du coup, j’ai décidé de me lancer dans la médecine. Ma sœur, quant à elle, s’est lancée dans le droit. Nous avons tous les deux réussi très brillamment. J’ai donc pu choisir ma spécialisation. Cela a été une évidence : médecin urgentiste. J’aime le fait de ne pas avoir deux journées identiques et des patients différents chaque jour. Mes journées sont remplies d’adrénaline. Lors de mes stages en tant qu’urgentiste, je pouvais partir à la guerre en Irak. Je n’ai pas hésité une seule seconde. J’y ai passé un an entier. Et j’ai adoré ! Les blessures de guerre n’ont plus de secret pour moi. Certes, c’était très dur émotionnellement mais que c’était enrichissant. J’aurais vraiment voulu être un médecin militaire. Mais mes parents ne m’ont pas soutenu. Lors de mon « stage », je n’ai jamais eu de nouvelle pas même lors de mon anniversaire ou de la Noël. Alors, même si nous sommes dispersés dans les Etats Unis, j’ai besoin de leur soutien tout le temps. Ils sont mon pilier, ma façon d’être. J’ai donc décidé de travailler ici, à Los Angeles. C’était moins dangereux, disaient – ils.

3. Sans le dire …

Actif dans ma profession de médecin urgentiste depuis quelques années, je travaillais d’arrache pied enchaînant les gardes. Cette fois – là, une de mes collègues avait du partir d’urgence voir son fils malade. Je venais de réaliser 48 heures de garde. Mais je ne pouvais lui refuser lorsqu’elle me demanda de la remplacer. Une varicelle avait fait son apparition. Impossible de le faire garder. J’avais cédé. 48 heures que je ne dormais pas. J’allais bien tenir 24 heures de plus, non ? Celles-ci avaient été très compliquées : deux accidents de la route, une grossesse extra utérine, une fausse couche, un bébé tombé d’un fauteuil et j’en passe. Nous étions en sous effectif. Et cela se ressentait. Je ne m’étais pas assis dix secondes de ses dernières 24 heures. Alors, quand mon collègue était arrivé pour prendre la relève, je sautais dans la voiture. Je n’avais pas pris le temps de me doucher ni de boire un café. J’habitais à dix minutes de l’hôpital. Mon lit m’attendait. Et c’était mon seul objectif pour le moment. Je montais donc très rapidement dans ma voiture. Je roulais un peu plus vite que d’habitude tout en ne dépassant pas les limitations de vitesse. J’en voyais tous les jours à l’hôpital et je ne voulais pas me retrouver entre quatre planches tout cela pour arriver quelques minutes avant chez moi. Je sentais mes yeux se fermer petit à petit. Mais j’étais sur d’être capable de tenir le coup. Je pensais à mon lit et uniquement à lui. Cependant, il ne fallut que quelques secondes. Mes yeux s’étaient fermés. Clos. Tout simplement. Mais c’était de trop. Juste assez pour provoquer un accident. L’autre voiture avait finie dans un arbre. Je ne savais que faire, j’étais en panique. J’avais fui, je n’étais plus moi – même. J’ai, tout de même, eu le réflexe d’appeler les secours. Je ne savais combien de personnes se trouvaient dans cette voiture ni même si l’un d’eux étaient blessés. Il n’y avait personne dans les alentours. Il était tard, très tard. J’avais fui. J’avais sauvé des vies toute la journée pour, peut-être, provoquer la mort le soir même. J’étais arrivé chez moi. J’en tremblais. Mais je me promis de ne rien dire à personne ni même à ma « grande » sœur. C’était un secret, mon secret. Cette nuit-là, il m’était impossible de fermer les yeux. Je me repassais cette scène en boucle et en boucle.

3. Mon étoile …

Les deux années qui ont suivies cet accident ont été très pénibles. La journée suivant ce terrible accident, je m’étais rendu à l’hôpital. Mais j’avais opté pour les transports en commun. J’avais trop peur de prendre la voiture et de provoquer, à nouveau, un accident. Je n’étais pas de garde. Mais je devais savoir, savoir ce qu’il s’était passé. Dans quel état étaient les personnes (ou la ?) se trouvant dans l’autre voiture. Il y avait ce collègue avec qui je m’entendais très bien. Nous essayions, bien souvent, d’être de garde en même temps. Et, coup de chance, nous n’avions pas travaillé ensemble cette dernière semaine. Il me fit alors le topo. Une blessée « grave », elle était maintenant amnésique. Et une deuxième décédée sur le coup. Bien entendu, je lui avais demandé qu’elles avaient été les entrées cette nuit. J’avais noyé le poisson. Mais je n’avais écouté que ce qui m’intéressait. J’avais très vite mis fin à la conversation. Il fallait que je rentre. Avant ça, j’avais pris soin de consulter rapidement son dossier. Tout était informatisé. J’avais mon code. C’est donc une chose facile pour moi d’avoir son adresse. Pourquoi ? Parce que je culpabilisais tellement. Il fallait que je soulage ma conscience. L’avouer ? Impossible. Surfant sur le net, je tombais sur un site de livraison de fleurs. Oui, je pouvais faire ça ! Envoyer des fleurs à son domicile tous les mois pour fleurir la tombe de son frère. Elle ne saurait jamais de qui cela viendrait. Aller, j’optais pour cette solution. Peut-être que je semble enjoué lorsque je vous raconte tout cela mais il n’en est rien. J’ai très vite appris à me former une carapace. Il m’était impossible de montrer ce que je ressentais vraiment. Je voulais sourire, toujours sourire alors qu’en-dessous, je m’en voulais tellement. J’avais enlevé la vie à quelqu’un. Depuis ce jour-là, je ne pris que les transports en commun. Ma voiture restait au garage et en sortait que lorsque j’en avais vraiment besoin. Donc, une fois l’an lorsque j’allais voir ma famille. Et encore, autant que possible, je prenais l’avion. L’argent n’avait jamais manqué dans ma famille : deux avocats reconnus, une chirurgienne de renom et moi, simple médecin urgentiste. J’avais toujours eu envie de grimper les échelons. Mais est-ce que je le méritais ? Je n’en sais trop rien …
Et puis, il y a ce jour. J’ai rencontré une très belle jeune femme. Du café renversé sur ma chemise par sa faute. Mais qu’est-ce que nous avions à faire ? Elle était là, se tenant devant moi embarrassée. Tellement belle. Depuis cet accident, enfin quelques mois après, j’avais décidé de toujours sourire à la vie (en façade tout du moins). Il y avait toujours pire. Alors, ce café renversé ce n’était rien. En gentleman, je lui avais proposé de lui en racheter un tout sourire. Elle avait accepté. May, c’était son prénom. Rapidement, nous avions échangé nos numéros. J’espérais tant la revoir. Je ne savais pas ce qui m’attendait...



LE PETIT CODE QUI VA BIEN
Quel est le code caché dans le règlement :



Dernière édition par Matthew M. Handerson le Jeu 15 Fév - 8:52, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Savannah
• Emploi/loisirs : Photographe et Nounou

• Avatar : Barbyrounette Palvin
• Messages : 108
• Date d'inscription : 24/01/2018

• Pseudo ou Prénom : Caramelle
More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 17:43

Bienvenue chez vous très cher !
Hâte d'en apprendre plus sur ce petit Matthew !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 17:47

Merci beaucoup. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : New-York
• Emploi/loisirs : Restaurateur

• Avatar : Michiel Huisman
• Messages : 365
• Date d'inscription : 19/09/2017

• Pseudo ou Prénom : Alex
More
Ma petite vie
• Age:
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 17:50

Un nouvel homme wouhouuuu
Bienvenue camarade
C'est Maisinounette qui doit être contente de te voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 17:54

Pour le coup, nous sommes plutôt rares. Profitons en! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Melbourne
• Emploi/loisirs : Etudiante en école d'arts

• Avatar : Zendaya Coleman
• Messages : 181
• Date d'inscription : 09/09/2017

More
Ma petite vie
• Age:
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 18:06

Ahhhh mais c'est un nouveau Donovan ?! Trop coooool
Depuis le temps que j'ai envie de voir la rencontre entre ces deux là ! Décidément, notre Allix est en veine en ce moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 18:20

Yep, il paraît que je suis le nouveau. Wink.
J'espère convenir en tous cas! Et j'ai bien hâte de commencer à jouer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Doctorante au pôle physique à UCLA

• Avatar : Troian Bellisario
• Messages : 130
• Date d'inscription : 01/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 28 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 18:26

Mon amour d'amouuuuuuur
Vraiment trop contente de te voir et comme je l'ai déjà dit, je suis grandement encouragée par le début de ta fiche

Tiens pour la peine, une petite (humhum) démonstration d'amour

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 18:35

Ha ha ha! J'adore la déclaration d'amour! Tu m'en fais quand tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Doctorante au pôle physique à UCLA

• Avatar : Troian Bellisario
• Messages : 130
• Date d'inscription : 01/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 28 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 18:42

Bon ben si c'est quand je veux
" Je t'aiiiiiiiiime, je t'aiiiiiiiiiime comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinémaaaaaaaaaaaaaa"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Mer 14 Fév - 18:54

Bienvenuuuue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Jeu 15 Fév - 7:58

Merci, Joshua. Smile

Vas-y, continue. Continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Patrick J. Adam
• Messages : 48
• Date d'inscription : 14/02/2018

More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Jeu 15 Fév - 8:55

Fiche terminée!
J'espère qu'elle conviendra. Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Doctorante au pôle physique à UCLA

• Avatar : Troian Bellisario
• Messages : 130
• Date d'inscription : 01/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 28 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Jeu 15 Fév - 13:33

La fiche me convient tout à fait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Savannah
• Emploi/loisirs : Photographe et Nounou

• Avatar : Barbyrounette Palvin
• Messages : 108
• Date d'inscription : 24/01/2018

• Pseudo ou Prénom : Caramelle
More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   Jeu 15 Fév - 13:36

Eh bien si Maymay est d'accord, je valide !

DOSSIER ACCEPTÉ

Félicitations, ton dossier à été validé ! :wiii:
Il te reste quelques petites choses à faire avant de pouvoir commencer à jouer :
☼ Te recenser PAR LA pour qu'on puisse t'ajouter au bottin.
☼ Si tu as choisis un contexte du recueil, pense à te manifester auprès du créateur et à t'inscrire officiellement dans son sujet, pour rejoindre la liste de ses membres.
☼ Passer PAR LA pour déclarer le statut de ton personnage : si tu souhaites le jouer immédiatement tu le déclare actif, et si tu attend des éventuels scénarios ou autre chose, avant de commencer à jouer avec, tu le déclare en attente.

Tu peux aussi, en bonus :
☼ Créer des scénarios ou des personnages éphémères si tu te sens seul-e
☼ Ajouter ton contexte au recueil si c'est un contexte original PAR ICI
☼ Créer ta fiche de liens si tu veux te lier aux autres personnages de ton univers.
☼ Voter pour le forum sur les Top Sites afin de faire gonfler les univers.
☼ Nous rejoindre dans les Playground pour te changer les idées.
☼ Rejoindre sur le groupe Facebook du forum.

Aller, file et amuse-toi !
Caramelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: Matthew M. Handerson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matthew M. Handerson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» Matthew Lombardi signe a Philladelphie
» [M] Matthew Gray Gubler - Indépendants
» [M] ▲ MATTHEW HITT - The Other Me Is Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
Le registre
 :: This is me :: Let's get real
-
Sauter vers:  

EVENT EN COURS

Comme chaque année, Cancun devient le centre névralgique des étudiants du monde entier pour son incontournable Spring Break. Six semaines de fête, de débauche et de folie. Nous sommes le premier avril, il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’ambiance Mexicaine. Ne passez pas à côté de cette dernière chance de vous vider la tête, d’oublier les problèmes du quotidien et de lâcher prise, tout simplement !
➼ Personnages | 6 - les découvrir ICI
➼ Sujet de groupe | 1 - le découvrir PAR ICI
➼ Sujets individuels | X - les découvrir ICI

LES Persos Ephémères