Partagez | 
 

 
JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Conceptrice & programmatrice informatique

• Avatar : Maia Mitchell
• Messages : 159
• Date d'inscription : 03/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 22 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Sam 18 Nov - 14:46


Joshua & Lauryn

«  Finally meeting ? »
Debout devant son frigo, Lauryn réalise qu'elle a repoussé l'étape "faire les courses", bien trop longtemps. Cette chose lui arrivait étrangement assez souvent, ce qui était surprenant étant donner qu'elle passait le plus clair de son temps chez elle, et qu'elle avait donc tout le temps de s'assurer que ses placards et son frigo soient pleins et de faire ce qu'il faut pour qu'ils le soient. Son estomac gargouillant de plus belle attira de nouveau son attention, lui intimant de le remplir dans les plus brefs délais. Elle referma donc son frigo en soupirant, avant de jeter un coup d'oeil vers l'horloge du salon. 0h16. Il était plutôt tard. Plus rien ne livrerait à cette heure-ci, mais il y avait fort à parier que l'épicerie un peu plus loin soit ouverte. Elle poussa un second soupire en réalisant qu'elle allait devoir mettre le nez dehors. Elle n'aimait pas ça. Vraiment, vraiment pas ça. L'avantage était qu'à cette heure ci, les rues devaient être beaucoup moins bondées. Son estomac gargouilla de nouveau, lui intimant de se dépêcher un peu.

Elle se dirigea donc dans sa chambre histoire de changer son pyjama habituel contre des vêtements un peu plus conventionnels (à savoir un jean bleu foncé et un sweat-shirt gris, ultra large qu'elle avait piqué à Garrett, son petit frère), enfila ses baskets, glissa dans la poche de son sweat, son portable et un peu d'argent, et quitta son appartement en attachant ses cheveux en un chignon fait à la vas vite.

Pour beaucoup de personnes, arpenter les rues de la ville à cette heure, pouvait être un peu angoissant ou insécurisant, mais pas pour elle : à celle heure-ci, il n'y avait plus grand monde dans les rues, et ça, c'était extrêmement rassurant pour elle. Elle n'aimait pas s'exposer au regard des gens, risquer d'être touchée ou de se faire rentrer dedans ou croiser des personnes qui n'avaient pas l'air bienveillantes à son égard. A 0h32, il n'y avait plus grand monde dehors. Elle était donc tranquille. Elle ne prit pas ses écouteurs pour rentrer dans sa bulle de musique...elle voulait être tranquille, mais elle n'était pas inconsciente. Si quelque chose devait arriver, elle voulait l'entendre.

Au bout de quelques minutes, elle arriva dans l'épicerie qui était bien évidemment vide, et commença ses petites emplettes. Elle ne perdit cependant pas des yeux le vendeurs présents, qui lui lançait des œillades un peu trop insistantes à son gout. Une vingtaine de minutes plus tard, elle passait enfin en caisse, laissant le soin au gentil monsieur à l'air un peu louche, de mettre ses courses dans des sacs en papier. Le regard perdu dans le vague, elle regardait les quelques derniers passants à l'extérieur, imaginant le temps d'un instant, la vie qu'ils pouvaient mener, quand son regard tomba sur une silhouette qui l'interpella un brin. L'homme se tenait de dos, mais le sentiment de familiarité était pourtant bien présent. Sentant son coeur s'accélérer un peu, elle comprit qui il était avant même d’apercevoir son visage : son corps savait pertinemment qui se trouvait là, de l'autre côté de la rue !
- 47 dollars s'il vous plait. lui réclama l'employé, mais elle était loin très loin de lui à présent et un vif sentiment de panique s'emparait d'elle.
Caramelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Sam 18 Nov - 17:03

Lauryn
Joshua
Finally meeting ?
Il était tard quand Joshua termina son shooting, ce soir-là. A la longue, il commençait à avoir l'habitude et au fond, ça ne le dérangeait pas vraiment. Ça faisait partie des aléas du métier et puis, il aimait bien la nuit. La seule chose qu'il regrettait à chaque fois qu'il terminait aussi tard, c'était de ne pas pouvoir parler à Lauryn. Bien entendu, il l'avait déjà fait, comme récemment lorsqu'il était rentré d'une soirée, mais il avait toujours peur de la réveiller. Voilà pourquoi il l'avait prévenue au préalable. Quoiqu'il en soit, tout s'était très bien passé et il était plutôt satisfait du résultat. Néanmoins, malgré les années, il ne s'habituait toujours pas vraiment au fait de voir sa tête en première page des magazines ou, parfois, en très grand, sur un panneau publicitaire. C'était même assez gênant. Il fallait dire que le jeune homme était très terre-à-terre et malgré son petit succès, il n'avait jamais pris la grosse tête. Combien de fois avait-il déjà dû travailler avec des gens qui se croyaient meilleurs que tout le monde ? Le genre de personnes que Joshua n'aimait vraiment pas. Mais à chaque fois, il restait aimable et professionnel, gardant ses pensées pour lui.

Bref, il avait donc enfin terminé et avait quitté le studio en compagnie du photographe et de son assistante qui étaient devenus de vrais amis à force de travailler avec eux. Une fois dehors, il sortit aussitôt son portable pour vérifier s'il n'avait pas raté des messages de la part de cette fille qui faisait battre son cœur, mais dont tout le monde ignorait l'existence. Parfois, il avait envie de parler d'elle à au moins une personne. Sa petite sœur. Ou son meilleur ami. Mais il savait très bien que Lauryn n'apprécierait pas trop et il respectait totalement sa volonté. Il réprima un petit soupir en voyant qu'il n'avait pas de message. Déçu ? Totalement. Combien de fois avait-il déjà eu envie d'aller chez elle ? De la surprendre ? Il voulait tant la voir autrement qu'à travers un écran, mais il ne voulait pas prendre le risque de la perdre en se montrant trop insistant. C'était tellement frustrant. Il sortit de ses pensées lorsque le photographe lui demanda s'il voulait aller boire un petit verre avant de rentrer. En temps normal, Joshua aurait sans doute accepté, mais ce soir, il avait juste envie de rentrer. Même lui avait parfois besoin d'être seul et puis, la journée avait été longue et il se sentait plutôt fatigué. Il déclina donc poliment l'invitation et salua ses amis avant de prendre la direction de chez lui. Il avait tout de même une bonne demi heure à pied, mais il avait envie de marcher et de profiter de l'air nocturne.

Il avait à peine fait quelques mètres lorsqu'il eut une étrange sensation. Comme s'il se sentait observé ou un truc du genre. Peut-être était-il seulement un peu parano ? Il finit quand même par tourner la tête vers l'autre côté de la rue, là où se trouvait une supérette ouverte 24/24h. Et là, son cœur rata un battement. Son regard venait de se poser sur une jeune femme brune. Une jeune femme qu'il aurait reconnue entre mille, même s'il ne l'avait jamais rencontrée dans la vraie vie. C'était elle. Il en était certain et son cœur qui avait commencé à battre la chamade l'était aussi. Est-ce qu'elle l'avait vu ? Est-ce qu'elle resterait là, le temps qu'il traverse la rue ? Merde. Il resta figé l'espace de quelques secondes. Il avait envie de courir vers elle, mais en agissant de la sorte, ne risquerait-il pas de la faire fuir ? C'était horrible. Elle était si proche et pourtant si loin à la fois. Il prit une profonde inspiration, fermant un instant les yeux, avant de décider de traverser. L'occasion était trop belle pour la laisser passer. Même s'il ne s'était pas du tout imaginé leur première rencontre comme ça. Bien entendu, ce fut ce moment que deux filles choisirent pour l'aborder et lui demander une photo avec elles. Bon sang. Pas maintenant. Il ne se voyait toutefois pas refuser et accepta le petit selfie avant de finalement traverser la rue en courant. Encore heureux qu'il n'y avait pas beaucoup de trafic à cette heure, vu qu'il n'avait même pas regardé avant de s'élancer vers la supérette, cherchant presque désespérément Lauryn du regard. Était-ce déjà trop tard ?
Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Conceptrice & programmatrice informatique

• Avatar : Maia Mitchell
• Messages : 159
• Date d'inscription : 03/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 22 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Lun 20 Nov - 23:40


Joshua & Lauryn

«  Finally meeting ? »
Non, ce n'était pas possible. Ca ne pouvait pas se passer comme ça. Pas maintenant. Il lui avait déjà fallut beaucoup de temps pour réussir à se projeter dans une éventuelle rencontre, et quand elle y parvint, ce ne fut absolument pas ce scénario qu'elle eut à l'esprit. Elle ne s'était pas préparée psychologiquement et encore moins physiquement. Elle n'avait même pas besoin de se regarder dans une glace pour se faire une idée précise de ce à quoi elle devait ressembler. Elle ressemblait toujours à la même chose en général : une vraie loque. Ses cheveux n'étaient pas coiffés, elle n'était pas maquillée, elle ne se souvenait même pas de la dernière fois où elle avait appliqué un masque sur son visage ou sur ses cheveux, elle portait ses lunettes de travail et le sweat de son frère était certes confortable, mais pas vraiment des plus flatteurs. Non, elle voulait au moins se préparer si une telle chose devait se passer. Elle n'était déjà pas certaine que la meilleure version d'elle-même possible soit à la hauteur, alors la pire, n'en parlons pas.

- 47 dollars ! répéta le vendeur, impatient et un peu inquiet par le visage figé et terrorisé de la jeune femme.
- Heu...oui, pardon. elle répondit, les yeux soudainement remplis de larmes et de panique, en tirant avec frénésie, un billet de 50 dollars de sa poche Tenez. Gardez la monnaie ! elle lança, en attrapant ses sacs, le tout sans perdre des yeux, la silhouette qui semblait jeter d'étranges regards dans sa direction.

L'avait-il vu ? Avait-il remarqué qu'elle était là, toute proche ? Elle espérait sincèrement que non, et il était hors de question qu'elle se fasse remarquer. Sortir par la porte principale était donc hors de question : prendre le risque de passer devant lui était absolument impensable. Il aurait certainement beaucoup moins de retenue qu'elle et ne se priverait pas pour l'approcher. Il lui fallait une autre solution

- Vous avez une autre porte à l'arrière ? elle demanda rapidement, cachant difficilement sa panique.
- Heuuu...ouai, par là. lui répondit le vendeur en pointant du doigt un petit couloir au fond.
- Génial. Je peux ? elle demanda en serrant ses sacs contre elle, sans même attendre la réponse et pour cause : de l'autre côté, Joshua s'élançait à présent sur la chaussée et s'approchait beaucoup trop vite à son gout. Il l'avait vu, c'était certain. Leurs regards s'étaient croisés et elle avait presque sentit le sol se dérober sous ses pieds. Elle n'avait même pas relevé les deux bimbos qui s'étaient précipitées sur lui...elle s'en préoccuperait plus tard. Là, tout ce qu'elle voulait, c'était sortir de là.

Pliée en deux, se rapprochant dangereusement du sol, elle se précipita à l'arrière de la boutique, vers la porte de la liberté. Le coude sur la poignée, elle prit tout de même le temps de jeter un coup d'oeil en arrière : Joshua venait d'entrer et il semblait la chercher du regard. Génial : il l'avait donc bel et bien vu. Agitée, elle sortit à contre coeur, laissant là, celui qui faisait son coeur s'agiter.
Caramelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Sam 25 Nov - 4:10

Lauryn
Joshua
Finally meeting ?
C'était elle. Il l'aurait reconnue entre mille et ce, même s'ils ne s'étaient jamais rencontrés en vrai. Il avait du mal à y croire et pourtant elle était là, à quelques mètres à peine. Son cœur s'était mis à battre plus fort et il fut pris d'une envie irrépressible de la voir, de lui parler, de la serrer dans ses bras. C'était cette envie qui lui avait momentanément fait oublier la promesse qu'il lui avait faite. Cette promesse de lui laisser le temps qu'il faudrait, d'attendre qu'elle soit prête pour une vraie rencontre. Depuis tout ce temps, la jeune femme n'avait jamais quitté ses pensées et il avait bien été obligé d'admettre qu'il tenait vraiment à elle, qu'il avait même développé certains sentiments pour elle. C'était assez incompréhensible dans un sens puisqu'il ne l'avait jamais vue en vrai et qu'il avait une multitude d'opportunités à l'extérieur, une multitude de filles qui n'attendaient qu'un mot de sa part pour tomber dans ses bras. Pendant un temps, il avait même cédé, il avait tenté de sortir avec une autre fille, de débuter une relation, mais ça n'avait jamais marché. Lauryn était toujours là, dans un coin de son esprit et de son cœur, omniprésente. Il savait déjà que c'était elle qu'il voulait. Elle et personne d'autre.

Alors, il avait fini par traverser cette rue qui les séparait, ne s'étant pas vraiment rendu compte de la panique qui avait gagné la jeune femme. Lorsqu'il pénétra enfin dans le magasin, il la vit disparaître par la porte de derrière. L'espace d'un instant, il fut tenté de crier son nom, de crier si fort qu'elle serait obligé de s'arrêter. Néanmoins, il se ravisa. Il ne voulait pas créer de scène ni mettre Lauryn dans une situation plus qu'embarrassante, une situation qui la ferait se sentir mal. Alors, il resta planté là, fixant cette porte par laquelle la brune venait de disparaître. Le type à la caisse le dévisagea d'un air suspect, pensant sans doute que Joshua voulait du mal à Lauryn ou qu'il était un ex jaloux ou il ne savait quoi. Le jeune homme poussa un soupir, marmonna quelques mots d'excuse à l'attention de caissier, puis ressortit par la porte de devant. Comment avait-il pu avoir été aussi idiot ? Mais en même temps, il avait tellement envie de la voir, de la toucher, de la regarder dans les yeux... Il était déçu, c'était indéniable. Il avait bêtement espéré que peut-être le désir de le voir était plus fort que les craintes de la jeune femme.

Il fit quelques pas le long de la route avant d'être pris par un certain sentiment de culpabilité. Il avait voulu forcer les choses et peut-être venait-il simplement de tout empirer, voire de gâcher toutes ses chances de la voir un jour. Il s'engouffra dans une petite rue non loin de la supérette et crut voir la silhouette de Lauryn de l'autre côté. Peut-être était-ce elle. Peut-être pas. La rue en question n'était pas très éclairée, c'était difficile à dire. Mais il ne chercha pas à le savoir. Il resta là et s'adossa au mur, sortant son portable pour chercher le numéro de Lauryn dans ses contacts. Il fixa ce nom pendant quelques instants, hésitant. Bon sang. Il n'avait jamais hésité à l'appeler avant. Jamais. Finalement, il appuya sur le bouton et porta le téléphone à son oreille, fermant les yeux et priant pour qu'elle réponde. Finalement, il tomba sur le répondeur et sentit une nouvelle fois frustré. "Je suis désolé, Lauryn. Je ne voulais pas te faire peur. J'étais seulement si surpris que je n'ai pas réfléchi. Pardon." Il raccrocha en soupirant, un pincement au cœur. Pourquoi diable était-ce si compliqué ? Après être resté là encore quelques instants, il finit par prendre la direction de son domicile où il serait certainement accueilli comme un roi par ses animaux.

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________


Dernière édition par Joshua Pierce le Mar 28 Nov - 3:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Conceptrice & programmatrice informatique

• Avatar : Maia Mitchell
• Messages : 159
• Date d'inscription : 03/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 22 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Mar 28 Nov - 2:50


Joshua & Lauryn

«  Finally meeting ? »
- Non, non, non... elle marmonnait en boucle en arpentant les quelques rues la menant jusqu'à son chez elle, avec frénésie. Elle n'avançait pas assez vite. Vraiment pas assez vite. Il l'avait sans doute vu s'échapper...il savait. Et s'il décidait de la suivre ? Non, ce n'était pas envisageable. Le temps d'un instant, elle est presque tentée de lâcher ses sacs et de prendre ses jambes à son cou. Elle le savait pourtant que sortir de chez elle n'était pas une bonne idée ! Si elle s'était un peu mieux organisée, elle aurait passé sa commande comme d'habitude et n'aurait pas eut besoin de sortir. Mais ce nouveau projet sur lequel elle travail, l'emballait tellement qu'elle n'avait pas vu passer sa journée. Bon sang ce qu'elle s'énervait ! Accrochée à ses sacs plus par fierté que par nécessité (c'était ces sacs qui l'avaient mise dans une telle situation, il était hors de question qu'elle les abandonne maintenant) elle tenta d'accélérer le pas, sans oser tourner la tête de crainte de croiser son regard.

Enfin, le voilà son immeuble. La main et les bras tremblants sous la précarité de l'équilibre de ses sacs, elle tapa maladroitement le code d'entrée de l'immeuble et s'y engouffra le souffle court, mais elle ne parvint toujours pas à se détendre, même une fois la porte passée. Elle grimpa quatre à quatre les quelques marches qui la séparaient de son appartement, lâcha un des sacs au sol pour extirper les clés de sa poche et ouvrit la porte, toujours agitée. Ce ne fut qu'une fois arrivée de l'autre côté de cette deuxième porte qu'elle se détendit un peu. Les sacs gisants au sol, elle tenta de retrouver son souffle.

Elle l'avait vu. Il avait été là, à portée de main, et elle n'avait même pas vraiment profité de cet instant. Elle savait à quoi il ressemblait, elle pourrait même le décrire ou le dessiner à la perfection, mais elle savait très bien que les photos qu'elle voyait si souvent n'avaient sans doute rien à voir avec ce à quoi il ressemblait en vrai. Il était certain que ces photos ne lui rendaient pas justice - ce qui l'amenait à penser qu'il devait être absolument sublime en vrai. Elle le savait et pourtant, elle ne prit même pas le temps de le regarder pour se faire une idée plus précise.

- Idiote ! elle lança à son intention, franchement en colère contre elle-même et son incapacité à fonctionner comme une personne normale. Il était venu jusqu'à elle. Il avait voulut la rencontrer. Il avait laisser les deux bimbos en plan pour s'approcher d'elle, oui, d'elle, Lauryn Chesbury...et elle, elle avait prit ses jambes à son coup. Ca avait presque été une réaction viscérale : elle n'avait pas pu s'en empêcher. Son corps était passé en mode automatique sans lui demander son avis ou sa permission. Au fond d'elle, elle aurait aimé pouvoir rester là le temps qu'il arrive, ou mieux encore : aller à sa rencontre, le saluer, jouer avec ses cheveux, sourire et rire à ses blagues comme le faisait Leah avec tant de facilité...bref ! Agir comme une jeune femme normale. Mais non, il n'était plus question de normalité depuis bien longtemps avec elle.

Elle était ridicule. Il devait la prendre pour une gamine, une enfant, à se comporter comme cela. Il était plus âgé qu'elle, c'était un fait, mais elle s'était appliquée ces dernières années, à effacer, tant que faire se pouvait, toutes traces de cette légère différence d'âge, faisant preuve de la maturité qui était sienne depuis bien longtemps, et voilà que ce soir, elle décampait devant lui, faisant preuve d'une lâcheté sans nom.

- Stupide, stupide ! elle se répéta encore un peu, en tapant son front de la paume de sa main, avant de pousser un profond soupire d'exaspération. Il ne voudrait sans doute plus jamais lui parler après tout cela. C'était justement pour éviter d'en arriver là qu'elle n'avait pas voulut qu'ils se rencontrent...une rencontre avec elle ne pouvait que conduire à un refus de la part du mannequin, de réitérer l'expérience, c'était évident, surtout si elle se comportait comme l'idiote qu'elle était.

Ce fut en poussant un énième soupire qu'elle ramassa ses sacs...c'est qu'il ne faudrait pas que les produits congelés se perdent. La mine fermée, elle se traina jusqu'à la cuisine et vida les deux paquets de la discorde, avant de se précipiter dans sa baignoire...elle avait bien besoin d'un bon bain pour faire redescendre son haut niveau de stress. Elle se délesta de ses vêtements, un peu perdue dans ses pensées, oubliant totalement le contenu des poches de son sweat, et se glissa dans l'eau chaude en soupirant.

Mais malgré l'agréable sensation, elle était incapable de se détendre. Qu'avait-elle fait ? Venait-elle vraiment de détruire la relation la plus importante à ses yeux ? C'était évident ! Exaspérée par son propre comportement, elle se laissa couler dans la baignoire pour enfouir sa tête sous l'eau, espérant faire taire la voix qui lui répétait à quel point elle était nulle, par le silence parfait qui régnait sous l'eau. Agitée, elle remonta bien vite, rapidement à bout de souffle. Elle arrangeait ses cheveux autour de son crane quand elle perçut une vibration venant du sol. Son portable ! A cette heure, ça ne pouvait être que lui !  Elle resta là quelques instants, assise dans l'eau, à regarder fixement ce sweat qui gisait au sol, cherchant quoi faire.

La seule chose qu'elle souhaitait faire, c'était lui parler. Il avait toujours été le seul a parvenir à atténuer ses angoisses, il n'y avait donc rien de surprenant à cela. Mais là, la situation était légèrement différente. Elle ne s'était jamais posé la question de lui parler ou non avant ce soir, et ça ne lui plaisait pas du tout. Tout cela était ridicule. C'était de Joshua dont il s'agissait, de son Joshua. La question ne devait pas se poser ! Rapidement, elle s'extirpa de l'eau, attrapant son peignoir dans lequel elle s'enroula, avant de descendre de la baignoire avec précaution. Maladroite comme elle était, elle était bien capable de se casser la figure et de finir à l'hôpital (ce qui impliquerait sortir à nouveau de chez elle, et ça, c'était hors de question). Couverte, elle entreprit de fouiller dans la poche du vêtement, de laquelle elle sortit son téléphone. "1 appel manqué de Joshua". Il avait appelé peu de temps après cette rencontre et elle ne l'avait même pas remarqué. Sans plus attendre, elle porta le téléphone à son oreille pour écouter son message.

Le sourire habituel qu'elle lui réservait, refit son apparition sur son visage, tandis que ses petits frissons refirent également leur apparition. Bon sang, cette voix lui faisait un effet fou.
Il lui présentait ses excuses. C'était incroyable. C'était elle qui ne fonctionnait pas comme tout le monde, elle qui s'était enfuie, elle qui avait été ridicule, et c'était pourtant lui qui lui présentait ses excuses pour cette rencontre. Il était incroyable...vraiment incroyable. Comment était-elle sensée répondre à cela ? Il était tellement parfait...

Le téléphone posé sur le menton et le regard perdu dans le vide, elle réfléchit à la meilleure attitude à adopter...elle était tellement honteuse. Mais elle comprit bien vite que plus elle attendrait, moins elle oserait l'appeler, et plus le fossé se creuserait, et ça, c'était hors de question. Alors, sans réfléchir davantage, elle composa son numéro et patienta en se mordillant nerveusement la lèvre, espérant qu'il répondrait à son appel.  
Caramelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Lun 11 Déc - 5:41

Lauryn
Joshua
Finally meeting ?
D'un point de vue extérieur, ça pouvait peut-être sembler idiot que Joshua s'en veuille pour ce qui venait de se passer. Car oui, il s'en voulait de ne pas avoir réfléchi et de s'être précipité ainsi de l'autre côté de la rue tout en sachant parfaitement que Lauryn ne serait sans doute pas du tout à l'aise et qu'elle chercherait probablement à fuir. Depuis tout ce temps, il la connaissait bien et savait plus ou moins anticiper ses réactions. Pourtant, l'envie de la voir face à face, de la toucher, de lui parler autrement qu'à travers un téléphone avait été trop forte. Parfois, il se demandait comment il faisait pour tenir, comment il faisait pour se montrer aussi patient. Il n'avait pas vraiment trouvé de réponse satisfaisante, outre le fait qu'il tenait vraiment beaucoup à la jeune femme et qu'il voulait faire tout son possible pour préserver leur relation et pour ne pas la perdre. Ce n'en était pas plus facile pour autant, c'était même de plus en plus frustrant. Alors, il avait plusieurs fois tenté de se changer les idées dans les bras de quelqu'un d'autre, il avait même bêtement espéré oublier ainsi les sentiments qu'il avait développés pour Lauryn au fil des ans. Il avait été bien naïf de croire que ça pourrait marcher. A présent, il avait simplement peur de l'avoir perdue...perdue à cause de son impatience. Pourtant, n'importe qui d'autre aurait sans doute perdu patience bien des années plus tôt.

Encore plus frustré qu'auparavant et se sentant vraiment mal, il avait donc laissé un message à Lauryn avant de rentrer chez lui. Il espérait qu'elle le rappellerait...Il ne tarda donc pas à franchir le seul de sa porte et fut accueilli par son chien qui lui fit la fête comme s'il était parti depuis des jours. Il s'amusa un peu avec lui, puis se dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche bien méritée. Il n'avait cessé de guetter son téléphone, mais rien. Absolument rien. La crainte d'avoir perdu Lauryn ne fit que grandir à chaque minute qui passait. C'était intenable. Il était si stupide. Tellement stupide. Il ignorait combien de temps il était resté sous la douche, mais ça lui importait peu à cet instant. Il ne voulait pas insister, il ne voulait pas la harceler en essayant de l'appeler encore et pourtant, il en mourait d'envie. Lorsqu'il sortit enfin de la douche, il entendit son portable vibrer. Lauryn ? A cette idée, il faillit trébucher et se casser la gueule en voulant se précipiter pour répondre. Il avait attrapé une serviette à la va-vite, s'emparant de son téléphone, encore dégoulinant d'eau. C'était elle. Son cœur loupa un battement. Et si elle lui disait qu'elle ne voulait plus lui parler ? Non, il ne devait pas envisager le pire. Il ne le voulait pas. Il prit une profonde inspiration et finit donc par décrocher, debout dans sa chambre, une serviette nouée rapidement à la taille et n'ayant même pas pris la peine de s'essuyer. "Lauryn ?"

Il se mordit la lèvre inférieur et commença à faire les cent pas, attendant bêtement le verdict. Bon sang, ce qu'il pouvait être idiot ! Il se comportait comme un gamin, là. "Je suis vraiment désolé !" Finalement, il ne lui avait même pas laissé le temps de parler et avait enchaîné avec des excuses qui, au fond, n'avaient pas lieu d'être. "C'est juste que...j'ai tellement envie de te voir...je n'ai pas réfléchi." Sans doute se répétait-il, mais il n'y pensait pas à cet instant. "J'ai pas tout gâché, hein ? Rassure-moi !" Pourquoi diable était-il aussi nerveux ? Son chien fit irruption dans la chambre et voyant Joshua faire les cent pas, il sembla croire qu'il voulait jouer puisqu'il se mit à aboyer joyeusement et à lui sauter dessus. "Arrête ! Non ! Couché ! Hé ! Reviens ! Rends-moi ça !" Le chien venait de tirer sur sa serviette avant de s'enfuir avec et Joshua s'était mis à lui courir après comme un con alors qu'il avait toujours le téléphone en main. Réalisant à quel point c'était stupide et surtout que Lauryn était toujours à l'autre bout du fil, il finit par pousser un soupir. "Attends. Deux secondes. Je reviens." Il posa son portable sur son lit, puis alla rapidement enfiler son pyjama après s'être essuyé convenablement, puis il alla récupérer la serviette volée avant de finalement reprendre le téléphone. "Pardon...Barkley a décidé d'être particulièrement chiant, ce soir." Il laissa échapper un petit rire en se disant qu'heureusement, il n'y avait pas eu de témoins. Sauf les chats qui semblaient le juger.

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Conceptrice & programmatrice informatique

• Avatar : Maia Mitchell
• Messages : 159
• Date d'inscription : 03/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 22 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Mar 26 Déc - 2:16


Joshua & Lauryn

«  Finally meeting ? »
- Lauryn ? A l'entente de son prénom prononcé par cette merveilleuse voix, sa peau se couvrit instantanément de frissons, comme toujours, tandis qu'un incroyable sentiment de familiarité s'emparait d'elle, chassant ses craintes. Son appartement était son cocon, son lieux sûr, une projection grandeur nature d'elle-même et chez ses parents, c'était l'endroit où elle avait grandit, l'endroit où se trouvait sa famille, mais il n'y avait qu'au téléphone avec Lui, qu'elle avait l'impression d'être pleinement chez elle. C'était d'ailleurs une bien étrange sensation qui la surprenait toujours à chaque fois qu'elle la ressentait. Elle ne l'avait jamais vraiment vu, ils ne s'étaient jamais rencontrés, et pourtant, il faisait un peu partie de sa famille. Il formait à lui tout seul, un incroyable point d'ancrage de sa vie et la simple idée de ne plus jamais lui parler l'angoissait profondément tant elle ne pouvait la concevoir. Alors à l'entente de sa voix, elle se mit enfin à sourire pour la première fois depuis cette rencontre si chaotique. A lui seul, il pouvait la faire s'effondrer et s'élever et ce en à peine quelques instants.

Ses lèvres s'entrouvrirent pour qu'elle puisse lui répondre, mais il la prit de court, lui présentant rapidement ses excuses. Il était désolé...Sincèrement désolé de ce qui s'était passé. Elle était la brisée des deux, l'anormale, celle qui ne fonctionnait pas comme tout le monde. C'était à elle de s'excuser de son comportement si...fou, si dérangeant, pas à lui. Lui, il avait agit comme n'importe quelle personne normale qui croise une connaissance dans la rue...elle n'en savait rien en fait, vu qu'elle ne les fréquentait pas beaucoup les rues, mais c'était ce qu'elle voyait dans les films. Un ami en rencontre un autre, il s'élance à grands coups de "tiens, salut, comment tu vas" et une conversation s'installe entre les deux compères. Il leur arrivait même parfois de poursuivre leur conversation dans un café ou un restaurant histoire de faire durer la douceur du moment...tout cela n'était pas pour elle. Ces moments là n'étaient pas agréables pour elle : ils étaient angoissants et stressants. C'était elle le problème dans l'équation et pourtant, c'était lui qui s'excusait...un homme si gentil et si arrangeant ne pouvait pas exister. Pire encore : elle ne pouvait pas être suffisamment chanceuse pour l'avoir rencontré et pour être parvenue à s'en faire un ami.

Plus ses excuses avançaient, plus elle sentait la boule dans sa gorge, grandir et l'étouffer toujours un peu plus. Il ne méritait pas cela. Il ne méritait pas de tenir à une fille comme elle, si...cassée. Il méritait d'avoir des amis sains et équilibrés, des amis qu'il pouvait voir quand il en avait envie, des amis auprès de qui il ne devrait pas s'excuser pour si peu.
- J'ai pas tout gâché, hein ? Rassure-moi ! Lui, tout gâcher ? Bien au contraire. C'était elle et elle seule qui avait tout gâcher en fuyant de cette façon. Il avait fait preuve d'une patience incroyable à son égard et il n'avait certainement pas à s'en excuser. Cette question finit donc de lui serrer le coeur, face à l'injustice dont il était victime par sa faute.

Nerveuse, elle se mordilla les lèvres en cherchant quoi répondre à cela, quand elle entendit le joyeux Barkley faire son entrée, mettant alors temporairement fin à sa torture intérieure. Cet interlude parvint uniquement à lui tirer un léger sourire en coin et l'attente qu'il imposa, lui laissa le temps d'envisager une solution drastique à cette situation : couper tout contact avec lui. C'était bien trop égoïste de sa part de s'obstiner à garder ce lien auquel elle tenait tant, alors que cette situation devait être terrible à vivre pour le jeune homme. Il ne méritait pas de se trainer un boulet comme elle et s'il ne parvenait pas à l'écarter de sa vie, elle le ferait pour lui.

Nerveuse et le coeur serré, elle commença à faire les cent pas en attendant qu'il revienne, tout en cherchant la meilleure façon de lui présenter les choses. Devait-elle simplement raccrocher et ne plus jamais décrocher ? Sans doute un peu trop lâche...il ne comprendrait pas. Devait-elle lui dire qu'il serait sans son intérêt de la laisser enfin tomber ? Non, le connaissant il n'accepterait jamais une telle chose...il était bien trop bon pour l'abandonner au profit de son propre bien être. La seule solution était de le blesser suffisamment pour qu'il décide de lui même de l'écarter de sa vie. Oui, c'était la seule et unique solution...mais elle n'en avait pas la moindre envie. Le blesser était la dernière chose qu'elle voulait...il lui était bien trop précieux pour cela, elle l'aim...il avait trop de place dans son coeur pour cela. Face à un affreux dilemme, elle se surprit à espérer que Barkley soit particulièrement facétieux ce soir, pour que Joshua ne revienne pas au bout du fil immédiatement.  

- Pardon...Barkley a décidé d'être particulièrement chiant, ce soir. son rire chaleureux s'éleva à la suite de ces nouvelles excuses, tandis que ses frissons se réveillaient une fois de plus. Comment renoncer à tout cela ? A tout ce qu'elle ressentait à son contact, à ce sourire qui s'affichait systématiquement quand elle l'entendait, à cette attente, si pénible mais à la fois si agréable de promesse, qu'elle ressentait à l'approche d'un de leurs rendez-vous téléphonique, à l'excitation qu'elle ressentait en voyant son nom sur son écran...et pourtant. C'était justement cette immense affection qu'elle avait pour lui, qui lui hurlait de le libérer. Il n'aurait plus à s'excuser de quoi que ce soit, à s'inquiéter de dire ou de faire quelque chose de mal qui la ferait fuir et elle, elle n'aurait plus qu'à retourner à la solitude de sa vie. Cela ne devait la concerner qu'elle après tout, elle et personne d'autre. Il n'y avait de raison qu'il en pâtisse lui aussi.

- Ce n'est pas grave... elle lui répondit enfin, après s'être raclé la gorge, nerveuse. Comment devait-elle amener cette nouvelle ?
- Je...hum... elle balbutia premièrement, totalement paniquée à l'idée de ce qu'elle allait lui dire.Je voulais te dire que tu n'as pas à t'excuser pour tout à l'heure... elle commença, la gorge serrée Ca serait plutôt à moi de m'excuser d'être...moi elle poursuivit, ponctuant sa phrase d'un petit rire chargé de tristesse. C'est moi le problème dans cette histoire, pas toi...toi tu es...parfait et moi, je suis... Cette fois, ses yeux devinrent tout à coup brillants, rendant sa déglutition bien plus difficile et relativement plus bruyante. ...Moi. Tu n'as vraiment pas à t'excuser de quoi que ce soit...Tu ne...tu ne mérite pas tout ça...tu devrais pouvoir faire ce que tu veux, parler à qui tu veux, quand tu en as envie, sans avoir à craindre de faire quelque chose de mal... Voilà, les choses étaient plutôt bien amorcées pour l'instant. Il ne lui restait plus qu'à annoncer sa décision. Du coup je pense que...je me demandais si...si tu voulais passer ?

*Attends, quoi ? Quoi?!!* hurla une voix dans sa tête en entendant ces quelques mots. *C'était pas du tout ce qui était prévu, qu'est-ce que tu racontes enfin, tu as perdu l'esprit ?!!* Oui, c'était ça, elle avait perdu l'esprit. Que venait-il de se passer au juste ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Finis les cent pas et la gorge nouée. Elle était à présent assise sur son lit, choquée par ses propos et luttant de toutes ses forces, contre une violente nausée. Sa main tremblante se traina jusqu'à sa bouche, contre laquelle elle vint se plaquer, tandis qu'elle attendait, plus nerveuse que jamais, la réaction du jeune homme.
Caramelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Sam 30 Déc - 4:12

Lauryn
Joshua
Finally meeting ?
L’idée qu’il ait pu faire une énorme gaffe, l’idée qu’il puisse perdre Lauryn à cause de son impatience lui insupportait. Non, il ne pouvait imaginer sa vie sans elle. Elle…cette fille qui était apparue dans sa vie sans prévenir, cette fille qui, au départ, n’avait été qu’une adolescente perdue comme tous les jeunes qui appelaient le centre où Joshua travaillait à l’époque. Qui aurait cru que d’un simple appel découlerait un tel lien ? Un lien qui durait depuis de longues années déjà, un lien auquel le jeune homme tenait énormément et sans doute bien plus qu’il ne voulait se l’admettre. Lauryn faisait partie des personnes les plus importantes de sa vie, même s’il ne l’avait jamais rencontrée, même si elle restait une voix et un visage derrière un écran. Parfois, il se surprenait vraiment d’avoir pu tenir le coup tout ce temps, d’avoir su se montrer aussi patient et compréhensif. C’était sans doute là ses plus grandes qualités. Pourtant, lorsqu’il avait vu la jeune femme de l’autre de la rue, il n’avait pas pu résister. Il voulait la voir, lui parler face-à-face, la toucher…et tout ce qu’il avait réussi à accomplir, c’était de la faire fuir. Il s’en voulait terriblement et ne pensait pas une seule seconde au fait que sa chère amie était un problème. A ses yeux, elle était simplement unique, différente de toutes les filles qu’il avait pu rencontrer et c’était justement ce qui lui plaisait chez elle, ce qui la rendait si attachante. Elle n’avait rien à voir avec ses pimbêches qui le draguaient ouvertement et qui espéraient s’attirer ses faveurs. Après tout, être vue au bras d’un mannequin plus ou moins connu était parfois un véritable tremplin vers une célébrité pas méritée du tout.

Il avait cru que son cœur allait s’arrêter lorsqu’il reçut l’appel de la jeune femme. Alors, elle voulait toujours lui parler. A moins qu’elle ait décidé de l’appeler pour lui annoncer que tout était terminé. Pourtant, lorsqu’il décrocha et qu’il commença à s’excuser et à s’expliquer, il n’obtint aucune réaction. Absolument aucune. Le silence. Jusqu’à ce que Barkley décide de faire l’idiot et par conséquent, Joshua dut lâcher son portable l’espace de quelques instants. Il espérait que Lauryn serait toujours à l’autre bout du fil…alors, lorsqu’il reprit la parole, il se sentit quelque peu anxieux. Et pourquoi ne disait-elle toujours rien ? C’était terriblement stressant. Il était sur le point de lui demander de dire quelque chose lorsqu’il entendit enfin sa voix. Sa douce voix. Ce qu’il entendit lui brisa le cœur. A cet instant, Lauryn lui faisait beaucoup de peine et il craignait vraiment ce qu’elle allait lui dire ensuite. Il se mordit la lèvre inférieure, son cœur cognant fortement dans sa poitrine. Qu’est-ce qu’elle racontait ? Ses paroles ne laissaient vraiment présager rien de bon. « Lauryn… Qu’est-ce que… ? » Elle l’interrompit cependant, racontant encore n’importe quoi. Il était parfait ? Il ne méritait pas tout ça ? Il n’était pas du tout d’accord et se mit à secouer bêtement la tête avant de porter sa main libre à son visage. Oui, il avait vraiment peur. Peur que cette rencontre qui finalement n’en avait pas été une signifie la fin de leur relation pourtant si unique, si exceptionnelle. Il l’écouta jusqu’au bout, les yeux fermés, priant pour qu’elle ne lui demande pas une ineptie comme cesser de s’appeler.

Inutile de dire qu’il ne s’était pas du tout attendu à ça. Il était tellement surpris qu’il ne réagit pas tout de suite. Il avait rouvert les yeux, yeux qui étaient à présent ronds comme des soucoupes. Elle… Venait-elle vraiment de lui demander de passer la voir ? Il resta silencieux l’espace de quelques secondes, des secondes qui devaient sans doute paraître interminables pour Lauryn. Il devait se reprendre. Merde ! Il se mit une petite claque, histoire de reprendre ses esprits, puis il brisa enfin le silence qui s’était installé. « Tu es sérieuse ? Tu veux vraiment qu’on se voie ? » Il espérait qu’elle ne disait pas ça parce qu’elle se sentait trop coupable et qu’elle voulait se racheter à tout prix.  « Je ne voudrais pas que tu te sentes forcée… » Au bout de tant d’années, il serait pourtant temps. Et plus d’une personne aurait déjà lâché l’affaire depuis. Mais pas Joshua. Tout simplement parce que cette fille…cette fille était très importante pour lui, elle faisait battre son cœur, elle le faisait sourire – bon sang, il rêvait même d’elle régulièrement. Il était évident qu’il avait fini par développer certains sentiments à son égard. Cela pouvait paraître ridicule étant donné qu’il ne l’avait jamais rencontrée et pourtant… « Je veux dire…Je meurs d’envie de venir te voir, mais... si je viens, je ne me retrouverai pas devant une porte fermée, hein ? » Il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, même s’il craignait que ça arrive vraiment.  « Pour en revenir à ce que tu as dit tout à l’heure…Je t’interdis de raconter des trucs pareils ! Je suis loin d’être parfait et tu n’as absolument rien à te reprocher. Tu es comme tu es. Alors ne décide pas ce qui est bon pour moi ou non. Car si je te perdais, je… » Merde. Il ne devait pas se laisser aller. Surtout pas. Il ne voulait pas effrayer Lauryn ou la faire changer d’avis. « Tu veux que je vienne…maintenant ? » Il était tard, mais il s’en fichait. Si elle le lui demandait, il ferait le chemin jusqu’à chez elle, peu importe l’heure.

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Conceptrice & programmatrice informatique

• Avatar : Maia Mitchell
• Messages : 159
• Date d'inscription : 03/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 22 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Ven 5 Jan - 2:04


Joshua & Lauryn

«  Finally meeting ? »
Mais bon sang, qu'est-ce qui lui était passé par la tête au juste ? Comment avait-elle pu sortir une telle chose ? Son cerveau avait sans doute dû manquer d'oxygène, c'était la seule solution. Elle avait dû avoir une mini syncope, une absence ou que sais-je encore...seule une chose de ce genre pouvait expliquer les mots surréalistes qui venaient de passer la barrière de ses lèvres.
La main plaquée contre sa bouche pour l'empêcher de dire de nouvelles absurdités, Lauryn se sentit soudain saisie de tremblements incontrôlables, tandis qu'elle se laissait tomber sur le bord de son lit, pâle comme un linge.

Le temps lui parut durer une éternité avant que la voix de Joshua ne retentisse enfin à l'autre bout du fil, atténuant un peu sa torture (juste un peu).
- Tu es sérieuse ? Tu veux vraiment qu’on se voie ? Je ne voudrais pas que tu te sentes forcée… Oui, elle avait été on ne peut plus sérieuse en lui faisant cette proposition, ce qui la faisait une fois de plus, douter de sa santé mentale. Mais voulait-elle vraiment qu'ils se voient ? Non, absolument pas. Elle n'était toujours pas prête pour ça et ce n'était pas une simple douche qui y changerait quelque chose. Elle se trouvait toujours aussi fade, surtout à cette heure-ci et après sa si longue journée et donc, largement pas à la hauteur des femmes avec lesquelles elle l'avait vu un peu plus tôt. Alors non, elle ne voulait vraiment pas qu'ils se voient, pas maintenant, pas dans ces conditions...pas maintenant ! Elle baissa rapidement les yeux sur sa tenue : elle devait avoir l'air minable là dans son peignoir, les cheveux mouillés collés sur le crane...quelle vision classe et glamour. Non, cette suggestion lui avait échappé, mais il lui donnait une chance inouïe de se rattraper.

- Heu...et bien heu...Oui, oui je suis sûre...Je ne me sens pas forcée... elle répondis avec hésitation, avant de rougir de plus belle, réalisant une fois de plus, l'énormité de ce qu'elle venait de dire.
*Bon sang c'est pas vrai ça !!! Tu vas la fermer ta bouche à un moment ?!! * lui hurla de nouveau la petite voix, franchement contrariée par son incapacité à contrôler les mots qui sortaient de sa bouche. Elle était pourtant convaincue de ne pas vouloir le rencontrer maintenant, et elle semblait n'être capable que de dire que le contraire...C'était à n'y rien comprendre. Elle pensait pourtant être la mieux placée pour savoir ce qu'elle voulait où non et pourtant, il semblerait qu'une force étrange décide systématiquement à sa place. Se raviser après la première fois, c'était possible, mais après la deuxième et ce, sans passer encore plus pour une folle à lier, beaucoup moins. Les mots avaient plutôt tendance à avoir du mal à sortir d'ordinaire...elle ne savait donc pas du tout comment gérer la situation inverse. Avoir à s'empêcher de parler n'était pas du tout une situation habituelle !


- Je veux dire…Je meurs d’envie de venir te voir, mais... Un léger sourire étira furtivement ses lèvres en entendant ces mots, avant qu'une vive sensation de panique ne s'empare d'elle. Elle se doutait bien qu'il avait envie de la voir...il était normal lui après tout, mais se l'entendre dire avait quelque chose de follement...angoissant. S'il mourrait d'envie de la voir, il avait dû déjà s'imaginer cette rencontre de multiples façons et elle était certaine que la vraie rencontre serait largement en dessous du niveau du moins parfait de ses scénarios, ce qui fit immédiatement peser sur elle, une pression hallucinante.

Dans le fond, elle aussi mourait d'envie de le voir, elle ne pouvait le nier, mais elle ne voulait simplement pas le décevoir. Lui, il serait forcément quinze mille fois mieux que dans son imagination, ce qui n'était clairement pas son cas à elle...il l'oublierait à coup sur après l'avoir rencontré, c'était certain !
- si je viens, je ne me retrouverai pas devant une porte fermée, hein ? C'était une inquiétude bien fondée qu'il avait là, pour preuve qu'il la connaissait très bien. Elle venait après tout, de décamper devant lui pour ne pas qu'il la voit, alors il avait de quoi craindre de se retrouver face à une porte close.

- Je...je ne te promets rien... elle répondit rapidement, ponctuant sa phrase d'un petit rire nerveux. Ca au moins, elle avait réussit à le lui dire, c'était déjà ça. Il devait savoir à quoi s'attendre s'il se déplaçait jusqu'ici.

Il se lança alors dans une tirade dans le but de la convaincre qu'il était loin d'être parfait et qu'il ne lui en voulait pas vraiment...comment pouvait-il ne pas lui en vouloir après cela ? Impensable. Pourtant, il prononça six petits mots qui résonnèrent bien fort dans l'esprit de la petite brune Car si je te perdais, je… . A ces mots, son coeur rata un battement. A l'entendre, elle croirait presque lui appartenir d'une certaine façon, ce qui, dans le fond, ne la dérangerait pas vraiment. Elle savait qu'elle avait de l'importance pour lui...il ne se serait pas obstiné à rester dans les parages sinon. Mais elle ne se s'était jamais vraiment perçu de cette façon...sienne, au point qu'il craigne de la perdre. A l'entendre, il en souffrirait beaucoup...elle qui pensait être la seule à ressentir une telle chose.

Tu quoi ?... elle ne pût s'empêcher de demander, une fois de plus devancée par cette force étrange. Elle se mordit fortement la lèvre pour ne pas en dire davantage, avant de l'entendre lui poser une fois de plus, la question de sa visite potentielle. Mais étrangement, cette fois-ci, aucune trace d'une quelconque panique, un peu comme ci les quelques mots qu'il avait prononcé juste avant, avaient bouté cette panique hors d'elle. Pourquoi devait-elle paniquer ? C'était de Joshua dont il s'agissait, de son Joshua, la personne qui la connaissait le mieux...s'il y avait bien une personne pour laquelle elle pouvait faire un petit effort, c'était bien lui...

Oui !... elle répondit après une longue pause, rassemblant tout son courage.
Caramelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Lun 26 Fév - 6:52

Lauryn
Joshua
Finally meeting ?
Le moment tant attendu était-il enfin arrivé ? Joshua avait bien du mal à y croire. Après tant d'années, allait-il enfin pouvoir rencontrer Lauryn ? Allait-il pouvoir la voir, la toucher et lui parler face-à-face ? Il avait tant rêvé de ce moment, il l'avait tant imaginé qu'il avait bien du mal à se dire que, ça y est, Lauryn était prête. Parfois, il se demandait comment il avait fait pour tenir tout ce temps, pour faire preuve d'une telle patience au fil des ans. A vrai dire, il l'ignorait lui-même. Il savait juste qu'il tenait à la jeune femme et qu'il ne voulait pas la blesser, qu'il ne voulait que son bien et son bonheur. Pour lui avoir parlé pendant des heures et des heures depuis ce premier appel, il savait comment elle fonctionnait, il savait généralement quoi dire ou quoi faire pour la rassurer ou pour juste la faire rire. Ah, son doux rire. Il l'aimait. En fait, il aimait tout chez elle, même sa personnalité peu ordinaire, même ses défauts, tout. C'était sans doute incompréhensible puisqu'ils ne s'étaient jamais vus en vrai, mais il était sûr d'une chose: il ressentait quelque chose de fort à son égard, quelque chose de plus fort qu'une simple amitié. Il avait des sentiments pour elle, des sentiments qu'il avait longtemps cherché à refouler, des sentiments dont il avait même ignoré l'existence pendant un temps. Il était sorti avec d'autres filles, sans doute dans l'espoir de ne plus penser à Lauryn, mais rien n'y avait fait. Elle occupait tout simplement ses pensées en permanence. Pas une heure ne se passait sans qu'il ne se demande ce qu'elle faisait et si elle allait bien. Etait-il accro à cette fille ? Sans doute que oui. L'envie de la rencontrer n'était pas récente, bien au contraire. S'il avait pu, il se serait déjà présenté devant sa porte il y a bien longtemps. Mais il avait toujours respecté ses choix et son désir d'en rester aux appels, aux sms ou aux appels vidéo.

Il tenait à elle, à tel point qu'il avait failli lui avouer ce qu'il avait sur le cœur, ce qu'il ressentait. Il se tut juste à temps, mais évidemment, elle avait relevé et elle ne tarda pas à le questionner à ce sujet. Merde. Il se mordit la lèvre inférieur et commença à faire les cent pas dans la pièce. Que répondre ? Il ne pouvait pas lui dire ce qu'il ressentait, pas au téléphone. "Peut-être que tu le sauras un jour. Ou peut-être pas." Il avait pris un ton taquin avant de rire doucement. C'était tout ce qu'il avait trouvé pour noyer le poisson, pour essayer de changer de sujet. Il lui demanda si elle voulait qu'il vienne maintenant. A vrai dire, il s'attendait déjà à un refus ou au fait qu'elle ait tout simplement changé d'avis. Mais contre toute attente, elle lui dit oui. Merde. Le jour tant attendu était-il enfin arrivé ? "Tu en es vraiment sûre ? Dernière chance !" Bon sang. Pourquoi ? Ne pouvait-il pas se contenter de cette réponse et se dépêcher de rejoindre celle qui faisait battre son cœur plus que de raison ? "De toute façon, il est trop tard pour reculer. Attention, Miss Chesbury, je débarque !" Il tentait d'en rire, de faire usage de l'humour, comme si souvent lorsqu'il était stressé ou autre. Généralement, ça passait beaucoup mieux. Et puis, il ne voulait vraiment pas lui montrer à quel point il était nerveux au fond. "Je raccroche. A tout de suite." Il poussa un énorme soupir après avoir raccroché et se laissa tomber sur son lit, le cœur battant à tout rompre. Il avait presque l'impression d'être redevenu un adolescent face à sa première amoureuse.

Une fois ses esprits repris - plus ou moins - il se redressa et se précipita vers sa penderie. Il devait choisir une autre tenue, une tenue parfaite pour une première rencontre. Oui, il réfléchissait trop, là. Mais il tenait à faire bonne impression. Ce qui était ridicule en soi. Lauryn l'avait déjà vu dans des situations et des tenues parfois très improbables. Mais en photo ou par écrans interposés...ce n'était pas pareil. Finalement, il opta pour un pantalon noir et une chemise bleue, simple, mais classe. Il passa rapidement par la salle de bain et tenta de remettre un peu d'ordre dans sa tignasse, appliqua une touche d'eau de toilette, fila vers la porte d'entrée où il mit ses chaussures, non sans avoir manqué de se casser la gueule à plusieurs reprises, puis il sortit enfin de chez lui. L'avantage de vivre à LA, et aux States en général, était que les magasins étaient tout le temps ouverts. Il passa donc rapidement acheter un bouquet de fleurs, puis il se rendit enfin chez Lauryn. Il se gara en-bas de l'immeuble, sortit de sa voiture, son bouquet en mains, puis il s'avança vers la porte et chercha le nom de la jeune femme sur l'interphone. Il prit une profonde inspiration avant d'appuyer sur la sonnette, espérant bientôt entendre la voix de sa belle et surtout, entre la porte s'ouvrir pour ensuite pouvoir aller directement frapper à la porte de son appartement. Il n'eut finalement pas à attendre bien longtemps avant que la porte ne s'ouvre. Le cœur toujours battant la chamade, il pénétra pour la première fois à l'intérieur de cet immeuble et se rendit à l'étage où vivait Lauryn. Une fois devant la porte de son appartement, il sentit le stress l'envahir à nouveau. Mais cette fois, c'était un bon stress. Car il avait surtout hâte, très hâte. Il finit par frapper deux coups, espérant vraiment ne pas rester planté devant une porte fermée. "Lauryn ?" C'était peut-être le début d'une nouvelle histoire...

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Los Angeles
• Emploi/loisirs : Conceptrice & programmatrice informatique

• Avatar : Maia Mitchell
• Messages : 159
• Date d'inscription : 03/10/2017

• Pseudo ou Prénom : Allix
More
Ma petite vie
• Age: 22 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Mar 27 Fév - 20:32


Joshua & Lauryn

«  Finally meeting ? »
Elle n'en croyait toujours pas ses oreilles. Qu'est-ce qui lui était passé par la tête ? Avait-elle perdu l'esprit ? Et pourquoi, alors qu'elle voulait encore se raviser, elle en était tout bonnement incapable ? Cela faisait bien longtemps qu'ils n'avaient plus parler de se rencontrer en vrai, c'était presque devenu un sujet tabou entre eux, la boite de Pandore qui ne devait pas être ouverte, alors d'une certaine façon elle était un peu prise de court, sur un terrain qu'elle ne maitrisait pas le moins du monde. Elle n'était pas prête à ça, pas prête à le rencontrer et encore moins à en parler. Elle n'avait pas le temps de se questionner sur ce qu'elle voulait, de sonder son coeur et son esprit et semblait absolument incapable de réfléchir et d'analyser la situation à laquelle elle était sur le point de s'exposer.

Il en avait envie, c'était évident, elle le savait bien au fond d'elle et elle n'avait sans doute pas le coeur de le lui refuser, surtout après la scène qu'elle venait de lui faire au magasin. Comment pourrait-il encore accepter cette relation selon ses propres termes, si restrictifs et contraignants. Et pourtant, à mesure que cette conversation avançait, une énorme boule se formait au creux de son estomac et sa gorge se serrait considérablement, rendant sa respiration de plus en plus laborieuse.

- Tu en es vraiment sûre ? Dernière chance ! *Non, non, pas sûre du tout, non, reste chez toi par pitié* hurla de toute ses forces, la petite voix en elle qu'elle ignora religieusement, de crainte de contrarier Joshua. Il avait l'air tellement emballé...comment pouvait-elle refermer cette porte qu'elle avait elle-même ouverte ? La boule grossit considérablement à cette question, tandis que la fameuse voix était sur le point de se frayer un chemin jusqu'à sa conscience, pour prendre le contrôle des événements.
- Et bien heu... elle balbutia, prête à se dédire, mais fut interrompue par un Joshua plus enthousiaste que jamais De toute façon, il est trop tard pour reculer. Attention, Miss Chesbury, je débarque ! Eh mince. Elle avait loupé sa chance. Sa respiration s'accéléra considérablement, tandis qu'un léger frisson de peur pris le contrôle de son torse, partant de son coeur. Il était trop tard pour faire marche arrière.

- Ge...génial...à tout de suite... elle balbutia avec difficulté, avant de raccrocher à son tour, les yeux écarquillés étrangement brillants et les lèvres entrouvertes. Qu'avait-elle fait ? Pourquoi avait-elle laissé les choses aller aussi loin ? Il allait venir chez elle...maintenant...ce soir...elle allait le rencontrer officiellement...maintenant...ce soir. Elle avait déjà paniqué à mort rien qu'en l’apercevant de loin, alors comment réagirait-elle à l'idée de lui ouvrir la porte de son cocon ?...quelle idée !

Comme un zombie, elle se leva de son lit sur lequel elle était jusqu'alors assise, un peu hagarde et déambula jusqu'à la salle de bain pour se préparer...Elle n'avait plus le choix après tout, il lui fallait limiter les dégâts. Sans réfléchir, elle passa une brosse dans ses cheveux, qu'elle attacha en une queue de cheval bien plus soignée que d'ordinaire, puis retourna dans sa chambre pour s'habiller. Que devait-elle mettre ? Voilà une tâche bien ardue pour une jeune fille dont le cerveau est clairement en pause. Elle opta machinalement pour une robe pull noire, l'option la plus simple à ses yeux, et regagna une nouvelle fois la salle de bain pour une chose pour le moins inhabituelle pour elle : se maquiller. Face à son reflet, elle paniqua une fois de plus...comment pouvait-elle se présenter face à lui ? Elle n'avait rien en commun avec les femmes qu'il côtoyait au quotidien et n'avait pas les connaissances en maquillage suffisante, pour limiter les dégâts...elle n'était clairement pas à la hauteur et n'avait pas le temps de faire quoi que ce soit.

Au bord de la crise de nerf, elle posa ses deux mains sur ses joues, avant de murmurer quelque chose ressemblant assez à : Espèce d'idiote..., avant de triturer nerveusement sa peau pourtant sans la moindre imperfection, se jugeant aussi durement que d'ordinaire, et de piocher fébrilement dans ce qui lui servait de trousse à maquillage. Une touche de mascara et un rouge à lèvre rose, voilà tout ce dont elle fut capable. Elle s'apprêtait à se lancer dans l'application maladroite d'une sorte de blush sur ses joues, quand la sonnerie de l'interphone retentit, la faisant sursauter. Ses joues virèrent alors immédiatement au rouge carmin, rendant totalement inutile l'application de maquillage. Elle laissa donc tout en plan et couru jusqu'à l'entrée, où elle ouvrit la porte du bas sans adresser la parole à son visiteur, de peur de se décomposer davantage.

Mais en entendant les bruits de pas approchant de l'autre côté de la porte, Lauryn se figea, réalisant qu'il était là, à quelques mètres d'elle. Elle devint livide, et la boule se délogea de son estomac, remontant brutalement jusqu'à sa bouche, lui provoquant alors une violente nausée. Elle plaqua rapidement sa main sur sa bouche pour éviter de dégobiller, tandis qu'elle commençait à faire quelques pas en arrière, sans même s'en rendre compte. Elle jeta un coup d'oeil paniqué sur l'intérieur de son appartement, tentant d'y imaginer Joshua en vain...il ne pouvait pas être là, c'était absolument impossible.

Les coups donnés à la porte attirèrent son attention, tandis que la panique s'emparait définitivement d'elle. Sa respiration devint haletante et des larmes emplirent ses yeux en l'entendant prononcer son prénom. Il était là, tout près et il s'attendait à la voir...C'était beaucoup trop d'attente pour les frêles épaules de Lauryn. Elle plaqua de nouveau ses mains sur sa bouche, mais cette fois pour ne pas que ses sanglots ne soient entendus de l'autre côté de la porte.

Il allait la détester, c'était certain...il avait fait le chemin jusqu'ici et elle se trouvait incapable d'ouvrir cette fichue porte ou même de lui adresser la parole...il allait la haïr, c'était évident. Elle n'avait pas eu le coeur de lui refuser cette rencontre de peur de le perdre, et voilà que c'était exactement ce qu'elle avait causé...
Caramelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Avatar : Jack Falahee
• Messages : 121
• Date d'inscription : 13/11/2017

More
Ma petite vie
• Age: 26 ans
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   Mer 28 Fév - 2:38

Lauryn
Joshua
Finally meeting ?
Il avait l’impression que son cœur allait sortir de sa poitrine tant il battait fort à cet instant. C’était l’instant de vérité. L’instant qui allait peut-être changer toute sa vie, ainsi que celle de Lauryn. Bien sûr, il y avait toujours un certain doute, une incertitude. La jeune femme pouvait très bien ne pas ouvrir cette porte, c’était probable. Mais Joshua voulait croire qu’elle s’ouvrirait. Après tout, c’était la première fois depuis qu’ils se connaissaient que Lauryn avait manifesté l’envie de le voir et qu’elle lui avait explicitement dit de venir chez elle. Alors…elle devait être sûre, non ? Bien entendu, il avait entendu l’hésitation dans sa voix, mais il avait sans doute choisi de ne pas y faire attention. Il aurait sans doute dû…ça lui aurait évité la déception qui ne tarderait pas à s’abattre sur lui. Il s’était fait beau, il avait acheté des fleurs et il était aussi nerveux qu’un adolescent avant son tout premier rendez-vous. Il avait peur de ne pas lui plaire en vrai, il avait peur que finalement, le courant ne passerait pas entre eux une fois qu’ils seraient en face l’un de l’autre. C’était parfaitement ridicule et il en avait conscience, mais c’était plus fort que lui en cet instant. Il avait frappé à la porte et avait appelé la jeune femme avant d’attendre. Et d’attendre. Peut-être était-elle dans la salle de bain ou peut-être n’avait-elle pas entendu. Oui, ce devrait être ça. Alors, il réessaya, cette fois en appuyant sur la sonnette avant de frapper une nouvelle fois. « Lauryn ? Tu es là ? » Question débile. Bien sûr qu’elle était là. Elle était toujours chez elle. A cet instant, il refusait encore d’admettre la vérité. Que cette porte ne s’ouvrirait pas. Son visage se ferma au fur et à mesure que les minutes passaient et il sentit soudain une vague de résignation s’emparer de lui. Elle ne lui avait rien promis, il le savait et pourtant…pourtant, il avait tant espéré que cette fois-ci serait différente.

Il ignorait combien de temps il était resté planté devant cette porte comme un con, son bouquet dans les mains, mais au bout d’un moment, il n’en pouvait plus. Il poussa un soupir et déposa les fleurs devant la porte, puis il s’en alla enfin, retournant à l’entrée de l’immeuble, puis rejoignant sa voiture. Il resta un long moment assis derrière le volant sans réagir. Il se sentait…vide. Presque apathique. Il avait pourtant essayé de se préparer à cette éventualité…alors pourquoi se sentait-il aussi misérable ? Tant d’années à attendre, à se montrer patient, compréhensif…pour quoi ? Plus le temps passait et plus il avait envie de plus. Ses sentiments pour Lauryn étaient indéniables et ils étaient forts. Mais pouvait-il vraiment continuer comme ça ? Il voulait construire quelque chose de réel avec elle, il voulait pouvoir passer du temps avec elle autre qu’à travers un écran ou un téléphone. Peut-être que finalement, elle ne pourrait jamais le lui offrir. Peut-être devrait-il arrêter tout ça. Elle l’avait mis en garde plus tôt et il l’avait toujours ignorée. Il n’avait pas voulu admettre que, peut-être, cette relation étrange lui faisait plus de mal que de bien. Lauryn avait toujours été sa bouffée d’oxygène, son rayon de soleil après une dure journée de travail ou juste une journée médiocre. A présent…serait-il capable de faire comme si de rien n’était ? Comme si tout allait bien et qu’il ne venait pas de subir sans doute la plus grosse déception de toute sa vie ?

Il poussa un juron et donna un coup dans le volant avant de finalement démarrer la voiture pour rentrer chez lui. Au moins, ses animaux ne le rejetteraient pas. Oui, il faisait un peu son malheureux, mais il se sentait vraiment, mais vraiment mal. Heureusement que le chemin n’était pas très long et qu’il arriva bientôt chez lui. Une fois rentré, il se débarrassa de ses chaussures en les balançant dans un coin, fit un câlin à son chien et se laissa tomber sur son lit, enfouissant son visage dans son oreiller. Fait chier. Il prit alors une décision radicale. Il allait tenter de l’oublier. Du moins pendant un temps. Car il ne devait pas se leurrer…il ne pourrait jamais vraiment rayer Lauryn de sa vie. C’était impossible. Elle avait pris bien trop de place et d’importance. Toutefois, à cet instant précis, il ressentait le besoin de prendre ses distances. Pendant combien de temps ? Il l’ignorait totalement.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
JOSHUA & LAURYN | Finally meeting ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» Meeting with the infinity
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
☼ Le passé
 :: Corbeille :: RP
-
Sauter vers:  

EVENT EN COURS

Comme chaque année, Cancun devient le centre névralgique des étudiants du monde entier pour son incontournable Spring Break. Six semaines de fête, de débauche et de folie. Nous sommes le premier avril, il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’ambiance Mexicaine. Ne passez pas à côté de cette dernière chance de vous vider la tête, d’oublier les problèmes du quotidien et de lâcher prise, tout simplement !
➼ Personnages | 6 - les découvrir ICI
➼ Sujet de groupe | 1 - le découvrir PAR ICI
➼ Sujets individuels | X - les découvrir ICI

LES Persos Ephémères