Partagez | 
 

 
I'm fucking back | Ft Zoey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Me mysel and I
• Localisation : NY
• Emploi/loisirs : Riche

• Avatar : Chris Wood
• Messages : 11
• Date d'inscription : 31/08/2017

• Pseudo ou Prénom : Luluche aka Ludivine
• Ta date de naissance : 14/04/1988
More
Ma petite vie
• Age:
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: I'm fucking back | Ft Zoey   Sam 11 Nov - 1:55

 

I'm fucking back

Ft Zoey
 

 
Me voilà de retour ! Après un peut plus deux ans à barouder dans le monde, Rome, Paris, Barcelone, Bangkok, Sidney, je suis de nouveau chez moi. Enfin chez mon père et sa nouvelle femme. Mariage auquel je n’ai d’ailleurs pas participé, trop occupé à draguer, boire et faire la fête dans une de nos villas de Miami. Je n’ai pourtant aucun mal avec la nouvelle femme de mon père. Elle est très gentille, c’est une belle femme, je comprends parfaitement mon père même si elle ne remplacera jamais ma mère. Mère qui coule une belle vie à Los Angeles avec son nouveau mec elle aussi. Ce que j’ai le plus chez la nouvelle femme de mon père, pas si nouvelle puisqu’ils sont mariés depuis un petit moment maintenant, c’est sa petite dernière, Zara. Rencontré quelques fois, elle est aussi belle qu’adorable. Je suis ravie d’avec une « demi-sœur » comme elle. C’est un petit ange. J’ai apparemment une autre demi sœur que je n’ai jamais rencontré. Mais vu les photos elle ressemble à une espèce de coincée qui ne pense qu’à son boulot et ses fiançailles avec le chiant mais si polie Nolan. J’ai envie de vomir.
Enfin je me contre fou de la vie de cette fille, le plus important c’est que je suis de retour chez moi et que papa Fitzgerald va être ravie ou pas, de me revoir. J’entre dans la grande maison familiale en claquant les portes. Je balance mes valises dans le salon en criant. « JE SUIS RENTRE » Personne n’est la visiblement. Le retour du fils prodigue n’était pas si attendu que ça. Je sais que mon père travaille quant à Moira et Zara doivent être sorties. J’en profite pour regarder ma chambre où je ne prends même pas le temps de déballer mes affaires, j’aurais le temps de le faire plus tard. En redescendant les escaliers j’aperçois Dolores dans la cuisine. Dolores est la gouvernante de mes parents de puis plus de 30 ans. Elle m’a quasiment élevé et si je parle couramment espagnole c’est grâce à elle. J’arrive doucement derrière elle et passe mes bras autours de ses épaules pour la serrer dans mes bras. « La mujer más favorita del mundo » Je discute un peu avec elle de mon voyage et aussi de sa famille que j’ai visité lors de mon escapade à Barcelone. Je lui sers un café avant qu’elle ne termine son service et rentre chez elle. Une fois seule, je me sers un verre d’un des excellent Bourbon de mon père et décide de regarder les brochures d’Harvard que j’ai ramené de mon petit arrêt à Boston. Je pense à reprendre mes études pour faire de la chirurgie. Et pourquoi pas retourner chez les Mathers ? Cette confrérie m’a totalement changé. Finit le gentil petit garçon de bonne famille, j’ai libéré la bête en moi.
 
 
(c) proserpina




@Zoey Kensington
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Absolument partout
• Emploi/loisirs : Tout et rien

• Avatar : Jten pose des question
• Messages : 418
• Date d'inscription : 31/08/2017

More
Ma petite vie
• Age: Sans âge
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: I'm fucking back | Ft Zoey   Sam 11 Nov - 13:34


Isaac & Zoey

« He's fuc**** back »
- Ne m'attend pas ce soir chéri, je vais passer un moment avec maman et Zara ! Sur le départ, je pose un rapide baiser sur la joue de Nolan, mon tout nouveau tout beau fiancé, avant de m'échapper en direction de l'ascenseur, le nez encore fourré dans mes dossiers. J'étais sur un cas plutôt délicat ce mois-ci (entre nombreux autres un peu moins compliqués), cas qui me prenait pas mal de temps et d'énergie, et j'avais bien besoin d'un peu de temps avec ma famille, mon sang, mon point d'ancrage. Ma vie avait prit un tournant un peu différent depuis ces dernières années, passant de la jeune femme aidant sa mère dans son restaurant, à l'une des avocates les plus connues et demandées de la ville, mais je n'avais pas vraiment changé dans le fond. Les paillettes et la gloire n'étaient pas parvenus à me monter à la tête et j'avais toujours besoin de passer du temps en famille. Dans le fond, malgré le succès, l'immense condo que nous possédions avec Nolan et la berline avec chauffeur qui m'attendait en bas du bâtiment pour m'emmener où je le désirais, je n'en restais pas moins la petite Zoey Kensington, avec ses craintes et ses insécurités, la Zoey qui cherchait désespérément le regard de sa mère et de sa soeur dans l'assemblée, durant sa première plaidoirie, pour se redonner du courage, la Zoey qui ne pouvait pas avancer dans sa vie, sans avoir la certitude que les deux personnes les plus importantes pour elle, en faisait toujours partie. Alors aujourd'hui plus que d'ordinaire encore, j'avais besoin d'elles, d'elles deux. Bien sûr, John était là aussi à présent, mais ça ne me dérangeait plus vraiment. Il m'avait fallut quelques ajustement pour m'habituer à la présence de cette homme dans MA famille, mais tout cela était loin derrière nous maintenant. Il serait un peu exagéré de dire que je le considérait comme mon père - personne d'autre que mon père ne pourrait prétendre à ce statut dans ma vie - mais il s'en approchait beaucoup. C'était un homme bien, avec des valeurs qui me plaisaient, bienveillant envers ma mère et ma soeur et surtout, il aimait Zara comme si elle était sa fille. Il ne m'en fallait pas plus que cela pour l'aimer à mon tour.

Je ne vis pas passer le trajet, perdue entre mes papiers et mes nombreux coups de fils, et ce fut Johnson, mon chauffeur, qui m'indiqua que nous étions arrivés devant l'immense villa dans un quartier résidentiel dans laquelle vivaient ma famille depuis le mariage. Ce fut étrange pour moi de devoir dire au revoir à la maison dans laquelle j'avais vécu les plus belles années avec ma famille au complet, mais j'imagine que passer à autre chose est une chose obligatoire dans la vie, aussi douloureuse soit-elle. Je range donc avec hâte mes dossiers que je fourre dans mon attaché case, avant de descendre du véhicule, donnant à Johnson, la permission de vaquer à ses occupations durant les prochaines heures à venir. Ce fut donc tout de noir vêtue et mes escarpins rouges flamboyants aux pieds, que je remontais l'allée de la maison, le nez encore plongé dans mon smartphone, répondant à un dernier email. Je trouvais la porte déverrouillée, comme souvent, et entrais dans la demeure en lançant un joyeux
- C'est moi ! Comme je le faisais souvent, refermant la porte à l'aide de mon pied (bah quoi, mes mains étaient prises par mon téléphone). N'entendant pas la voix familière de ma soeur hurlant "Zozéééé", mon surnom depuis qu'elle était petite, ni celle de ma mère me couvrant de questions, je m'empressais de m'enquérir des personnes présentes ou non dans la demeure Y'a quelqu'un ? Je levais pour la première fois, les yeux de mon téléphone pour scruter la pièce, et tomba nez à nez avec un homme assis dans le salon, un verre à la main et des brochures un peu partout autour. Dubitative, je restais là quelques secondes, le temps de réaliser qu'il y avait bel et bien quelqu'un devant moi, un quelqu'un qui m'était étrangement familier, alors que j'étais bien sûre de ne l'avoir jamais rencontré.Heuuu...bonjour ? Je dis alors, le temps de scanner rapidement les nombreuses informations contenues dans mon cerveau à la recherche de l'identité de cet homme - qui était fort charmant au demeurant. Charmant ? Très charmant ? Ah oui, voilà Isaac, je suppose ? Je demandais alors, bien que connaissant déjà la réponse...il ne m'arrivait que très rarement de me tromper.
 
Caramelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : NY
• Emploi/loisirs : Riche

• Avatar : Chris Wood
• Messages : 11
• Date d'inscription : 31/08/2017

• Pseudo ou Prénom : Luluche aka Ludivine
• Ta date de naissance : 14/04/1988
More
Ma petite vie
• Age:
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: I'm fucking back | Ft Zoey   Sam 9 Déc - 19:07

 

I'm fucking back

Ft Zoey
 

 
Bizarrement en entrant dans la maison je savais que personne n'allait m'accueillir. Déjà parce que n'avais prévenu personne et que les gens avaient leur vie et vaquait a leurs occupations. Mais je savais aussi que même si j'avais prévenu, mon père ne serait pas là. J'étais décidément le vilain petit canard de la famille. Celui qui se refusait à faire du droit ou de la politique, celui qui avait voulu faire le tour du monde, celui qui préférait mettre les mains dans la merde et soigner des pauvres petit gens. Je n'avais jamais été digne d'un Kennedy et je savais au plus profond de moi que c'était une honte pour mon père que je porte ce nom de famille. Déraison, challenge ou tout simplement folie, je voulais quand même reprendre mes études, de venir chirurgien. Pour moi tout d'abord, pour sauver encore plus de vie, car même si mon comportement ne le laissait pas présager, je faisais attention aux autres. Pour la renommé, faire des essaies, penser des inventions médicales et aider encore plus de gens, avoir des prix, servir à quelque chose. Mais aussi pour lui. Pour ce père qui ne voyais en moi que mon côté fou, aventureux et pas responsable. Je voulais simplement vivre ma vie et ne pas regretter tout ce que je pourrais louper ensuite. Je ne voulais pas être un de ces vieux aigris, qui se remémore sa vie et se rappelle tout ce qu'il aurait voulu faire mais n'a jamais eu les couilles de faire. Alors ouais, je cachais tout ce talent, cet altruisme et cet amour sous une tonne de sarcasme, encore plus d'ironie, une énorme touche d'infidélité et beaucoup de je m'en foutisme, juste pour me protéger des autres. Mais ça personne n'avait chercher à gratter la carapace de connerie dont je m'étais entouré pour le comprendre. Tandis que je commençais à regarder les brochures d'Harvard et le programme de reprise d'étude pour les anciens élèves, j'entendis la porte s'ouvrir et la voix d'une femme retentir. Je ne connaissais pas cette voix. Mais je ne daigna pas lever les yeux pour autant, portant mon verre de bourbon à mes lèvres. Après l'avoir savouré et entendu mon prénom, je lève les yeux vers mon interlocutrice. Putain j'aurai dû lever les yeux avant. Je fais un immense sourire avant de me lever et de tendre ma main à la merveilleuse créature qui me fait à présent face. « Vous supposez très bien. » Merde comment Zara m'a dit que sa soeur s’appelait déjà ? Ah ouais « Zoey je présume ? Zara m'a beaucoup parlé de vous. » Je souris encore une fois en regardant autour de moi. « Personne n'est arrivé encore, je vous sers un verre ? » Ouais je fais le mec poli alors qu'en vrai je suis pas comme ça. Mais je tâte le terrain pour savoir si je dois attendre ce soir ou demain pour la mettre dans mon pieu.
 
 
(c) proserpina




@Zoey Kensington
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : Absolument partout
• Emploi/loisirs : Tout et rien

• Avatar : Jten pose des question
• Messages : 418
• Date d'inscription : 31/08/2017

More
Ma petite vie
• Age: Sans âge
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: I'm fucking back | Ft Zoey   Mer 27 Déc - 2:20


Isaac & Zoey

« He's fuc**** back »
Me retrouver face à un inconnu ici, n'était pas vraiment dans mes projets initiaux. Bien que sociable, j'estimais avoir eu mon compte de sociabilisation pour la journée. Mon boulot m'imposait des sourires à répétitions, de nombreuses mains à serrer et d'encore plus nombreuses conversations qui ne m'intéressaient pas forcément, pour le bien d'un contrat ou d'une affaire. Alors quand j'étais avec ma famille, je pouvais être entièrement moi-même, de bonne ou de mauvaise humeur. Avec ma soeur, je n'étais même pas obligée de parler ou de combler les trous. On pouvait juste passer un moment en présence l'une de l'autre, sans se parler pendant des heures. C'était certes plutôt rare avec deux bavardes comme nous, mais ça nous arrivait tout de même. Alors la perspective de devoir refaire des efforts à présent ne me réjouissais pas beaucoup, surtout en voyant que l'inconnu en question ne daignait même pas lever les yeux dans ma direction.

Il ne me fallut pas bien longtemps pour l'identifier et il fallut que je prononce son prénom, pour qu'il décolle les yeux de ses lectures apparemment passionnantes, afin de les poser sur moi. Il était plutôt bel homme, c'était évident et il le savait, ça aussi c'était évident, ce qui aurait d'ailleurs pût me mettre la puce à l'oreille quant à l'identité de ce jeune homme. Des hommes comme ça, j'en connaissais et en côtoyais beaucoup au travail et je détestais plus que tout les défendre. Ils avaient le don de se mettre dans des situations terribles, et comptaient bien évidemment sur moi pour les en sortir, pensant qu'avec leurs sourires charmeurs et leurs regards de braise, je fondrais littéralement devant eux et me plongerais corps et âme dans leur défense pour laver leur honneur. C'était bien mal me connaitre. Il n'y avait rien de pire pour moi que ces petits prétentieux, arrogants, qui pensaient que tout leurs étaient dû, juste parce qu'ils étaient charmants.

Je perçu d'ailleurs dans son regard en me voyant, ce même petit quelque chose que j'avais déjà perçu dans de nombreux autres, un petit quelque chose qui l'incita enfin à m'accorder son attention et à me tendre la main pour me saluer. J'en fis donc de même tout en détaillant son visage, affichant un léger sourire poli. Zoey je présume ? Zara m'a beaucoup parlé de vous. Mon sourire s'agrandit un peu comme à chaque fois que quelqu'un se référait à ma petite soeur. Elle lui avait parlé de moi...Que c'était charmant. Elle m'avait aussi parlé de lui et ça, c'était bien moins charmant. Son père l'avait fait également et les tabloïds avaient finis de me dépeindre un tableau bien peu flatteur de celui qui était en quelque sorte, mon demi-frère.

- C'est ça. je répondis calmement sans me défaire de mon sourire.Elle m'a aussi parlé de vous... Je ne pu m'empêcher de rajouter en lâchant sa main pour croiser les bras sur ma poitrine, un brin méfiante. Cela faisait quelques années maintenant que nos parents étaient mariés et je ne connaissais pourtant absolument pas Isaac...j'étais donc tout à fait en droit d'être un peu sur la défensive, surtout avec tout ce que j'avais pu entendre à son sujet. Personne n'est arrivé encore, je vous sers un verre ? Un verre ? Ca c'était une bonne idée, surtout après la journée que je venais de passer.

Oui, pourquoi pas oui, merci. Un Martini blanc citron avec glace s'il te plait. Il y a une bouteille dans le frigo. Je lui dis alors en ôtant ma veste que je posais sur le dossier du canapé et, alors qu'il s'avançait vers la cuisine, je m'installais sur l'accoudoir d'un fauteuil et croisais mes jambes, suivant la progression du jeune homme qui s'affairait. Tu es arrivé depuis longtemps ? Je m'enquis alors, intéressée par la raison de sa présence soudaine dans la résidence familiale.
 
Caramelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Me mysel and I
• Localisation : NY
• Emploi/loisirs : Riche

• Avatar : Chris Wood
• Messages : 11
• Date d'inscription : 31/08/2017

• Pseudo ou Prénom : Luluche aka Ludivine
• Ta date de naissance : 14/04/1988
More
Ma petite vie
• Age:
• Contexte de jeu:
• Mes petit liens:
MessageSujet: Re: I'm fucking back | Ft Zoey   Jeu 15 Fév - 17:34

 

I'm fucking back

Ft Zoey
 

 
Ca fait un petit moment que je n'ai pas mis les pieds ici. Par obligation, je devais soutenir et aider les potes qui avaient besoins de moi pour se souler la gueule en Thailande, dans des bars ou l'alcool coule à flot. Par manque d'envie. Le côté tout parfait de mon père et sa nouvelle famille me donne un peu envie de vomir, tout comme la nouvelle vie de ma mère. J'ai pas envie de m'encrouter dans une vie toute bien rangé, métro boulot dodo. Ce que je veux moi c'est prendre des risques, vivre à fond, respirer à pleins poumon. Et ce n'est pas en ouvrant mon cabinet dans le coin et en vivant chez papa que ça arrivera. Alors pour commencer à bosser ça, j'ai ramené les brochures d'Harvard. J'ai envie de retourner là bas, et reprendre mon internat pour être neurochrirugien ou chirurgien en traumatologie. Je pourrais même m'engager dans l'armée et sauter toutes les petites infirmières des missions. Ca peut être un super projet. Pour le moment, mes pensées sont interrompu par ma "demi-soeur" par alliance. Zara m'a parlé de sa grande soeur. Elle me disait d'elle qu'elle était très intelligente et belle. Pour l'intelligence je ne sais pas encore mais pour la beauté, je me rends compte que la petite n'a pas menti. La belle blonde fait irruption dans le salon et je la détails discrètement de haute en bas. Elle doit bosser dans le droit à en juger par son tailleur chic, une grande marque, parfaitement bien ajuster à un corps qui semble être parfait. Je fais mon gentleman, l'invitant à prendre un verre à mes côtés. Et la chasse peut commencer. Je n'ai aucun scrupule à essayer de mettre cette jeune femme dans mon lit tout simplement parce que je sais que je ne vais pas rester ici. Une fois que mon père aura appuyé mon envie et ma demande pour Harvard, je m'installe à la Mather House et je ne remet pas les pieds ici avant un moment. Sauf peut-être pour passer voir Zara. Cette petite chipie est la seule jeune femme pour laquelle j'ai de la considération et surtout beaucoup d'affection. La demande de jeune femme ne me surprends pas et alors que je me retiens de lui dire que je ne suis pas barman et que je comptais juste lui servir un bourbon comme moi, je souris et me lève pour servir le verre de madame. Alors qu'elle s'adresse à moi, je tourne légèrement la tête. « Je suis arrivé y'a une vingtaine de minutes. Vol direct depuis la Thaïlande » Je me dirige vers elle, lui tends son verre en souriant. « On se tutoie hein ? T'es déjà allée en Thaïlande ? » J'attrape mon verre de bourbon que je porte aux lèvres en souriant. La Thaïlande est magnifique mais encore mieux dans les bras de deux Thaïlandaise et un bouteille de rhum.
« Alors c'est toi la grande soeur avocate ? Tu fais quoi comme droit ? » Je m'y connaissais pas tellement, mais je voulais entendre le son de sa voix. Savoir si il allait me casser les oreilles le temps que je resterais ici ou si ça pouvait être supportable. Moi détestable ? Juste un peu.
 
 
(c) proserpina




@Zoey Kensington
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Me mysel and I
More
MessageSujet: Re: I'm fucking back | Ft Zoey   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm fucking back | Ft Zoey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» Back to Hogwarts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Shelter :: 
☼ Le passé
 :: Corbeille :: RP
-
Sauter vers:  

EVENT EN COURS

Comme chaque année, Cancun devient le centre névralgique des étudiants du monde entier pour son incontournable Spring Break. Six semaines de fête, de débauche et de folie. Nous sommes le premier avril, il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’ambiance Mexicaine. Ne passez pas à côté de cette dernière chance de vous vider la tête, d’oublier les problèmes du quotidien et de lâcher prise, tout simplement !
➼ Personnages | 6 - les découvrir ICI
➼ Sujet de groupe | 1 - le découvrir PAR ICI
➼ Sujets individuels | X - les découvrir ICI

LES Persos Ephémères